Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Au secours, je n'ai pas confiance en moi !

Publié par le | Mis à jour le
Au secours, je n'ai pas confiance en moi !

Beaucoup de managers se plaignent qu'ils n'ont pas confiance en eux. Ils voudraient se sentir sereins, s'exprimer en public avec aisance, ne plus être stressés, gérer leurs émotions. La confiance en soi est un bien inestimable que l'on peut développer. Voici quelques pistes de réflexion.

Je m'abonne
  • Imprimer

Ils peuvent être angoissés, frustrés, mais aussi courageux... Le vécu des managers qui manquent de confiance en eux est un tourbillon d'émotions avec, en premier lieu, un sentiment de peur. Ils parlent de nuits agitées, de "boule au ventre" en allant au travail ou de sentiment d'abattement, quand, par exemple, ils n'ont pas réussi à prendre la parole en réunion pour exposer leurs opinions. Ce manque de confiance peut aller jusqu'à contrarier une carrière ou freiner une évolution professionnelle. Le travail sur soi peut réellement porter ses fruits.

Qui met la pression ?

L'absence de confiance en soi au travail est souvent liée à une auto-dévaluation permanente et à une exigence élevée vis-à-vis de sa personne. Ce cocktail explosif fait d'injonctions paradoxales est bien souvent ce qui met « la pression » au manager, plus que les objectifs de l'entreprise. C'est une bonne nouvelle, puisque chacun a les ressources en soi pour développer sa confiance, sans avoir à transformer la situation. Aussi, à chaque instant de stress, demandez-vous "qui met la pression ?" et devenez plus conscients du rapport que vous entretenez avec vous-même. C'est bien sûr sur cette relation avec soi-même qui est en jeu.

Cerner le problème

La notion de confiance en soi est floue et chacun y met des représentations différentes. Il est utile de mieux définir ce que l'on met derrière ce terme. Être confiant, c'est se projeter sur un résultat positif de ce que l'on entreprend, mais exprimer ses opinions ou piloter un projet sont deux choses différentes.

Apprenez à repérer si votre manque de confiance concerne votre personne ou vos compétences. Parfois, on possède une solide confiance dans sa capacité à mener un projet, mais c'est l'image de soi, c'est-à-dire "l'amour propre" qui fait défaut. Identifier son propre cas permet de traiter le sujet au bon endroit. Souvent, c'est l'amour-propre qu'il faut développer. S'aimer soi-même, être indulgent, s'autoriser l'erreur... autant de pistes pour retrouver des émotions positives.

Changer son dialogue intérieur

Les préjugés que l'on a sur soi se forgent souvent dans l'enfance, à partir de la façon dont les erreurs ont été accueillies par les professeurs et parents. On s'approprie des remarques dévalorisantes entendues enfant, que l'on se répète plus tard et qui inhibent. Elles deviennent comme un dialogue intérieur négatif.

Ainsi la personne est capable de se dire des choses horribles telles que "je suis nul, je n'y arriverai jamais, etc." Comment dans ce cas, se sentir fort ? La première chose à faire n'est pas tant de comprendre d'où vient ce dialogue, mais de le neutraliser et d'en changer pour un dialogue plus porteur, plus encourageant, plus valorisant, capable de faire naître de la sérénité. Des exercices de visualisation positive sont également très efficaces pour retrouver de l'énergie.

Augmenter son sens de la réalité

Enfin le sentiment de confiance en soi va souvent avec une idéalisation des capacités des autres. On se sent "nul" parce qu'on se compare et que les atres sont toujours plus forts, plus intéressants, plus charismatiques, etc. Regarder les choses le plus objectivement possible, avec réalisme, va atténuer le jugement. Posez-vous les questions : "Suis-je réellement moins bien que... X ? Pourquoi ?" Le sens de la réalité est une capacité émotionnelle majeure. Les managers savent souvent l'employer à définir des stratégies ou des projets. Ici, il s'agit de se l'appliquer à soi-même.

Pour en savoir plus :

Isabelle André

Isabelle André : associée du cabinet Oasys; directrice de l'activité coaching, experte en soft-skills et coaching de dirigeants.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles