Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Sodexo - de l'innovation à la volonté sociétale...

Publié par le - mis à jour à
Sodexo - de l'innovation à la volonté sociétale...
© Somjai Jaithieng - stock.adobe.com

En matière de RSE, Sodexo revendique une position d'avant-gardiste. Aux achats, cela se traduit par la mise en pratique d'une politique inclusive, prônant la diversité et l'inclusion sociale et solidaire. Exemple avec les petits pains de Pain et partage...

Je m'abonne
  • Imprimer

Au sein de Sodexo, la définition d'une stratégie RSE est presque innée. "À sa création en 1966, Pierre Bellon l'inscrivait dans un processus de croissance responsable pour asseoir le développement économique et l'ancrage territorial dans ses zones de rayonnement", rappelle Jean-Philippe Thevenet, directeur du pôle achats alimentaires à la direction des achats France de Sodexo. C'est en toute logique qu'elle se décline depuis dans chacun des services. Notamment aux achats, avec une démarche inclusive initiée en 2003, visant à encourager l'essor solidaire et social, favoriser la diversité et participer au développement local. C'est à cette fin que Sodexo a conclu un partenariat avec Pain et Partage. Cette association marseillaise, qui se prévaut d'une mission d'insertion, est chargée d'approvisionner en pains les 320 écoles de la ville depuis 2003. Avec le temps, les besoins ont évolué. En 2010, la ville de Marseille a émis la volonté de proposer aux écoliers du pain bio. En réponse, Sodexo a accompagné Pain et Partage pour la création de la gamme. "Nous les avons encouragés sur les plans économique et stratégique, leur conseillant de mettre en place une filière locale du champ à l'assiette, en se dirigeant vers du blé bio".

Des liens durables et salutaires

Résultat, la boulangerie solidaire a fait le choix de fabriquer le pain à base de farine bio ; jusqu'à obtenir, quatre ans plus tard, la certification bio, produisant du pain 100% bio issu de farine et de blés locaux. "Ce sourcing local a octroyé à Pain et Partage un positionnement différenciant et qualitatif sur un secteur exigeant, avec un écart de prix légitime et accepté. Les résultats sont concluants, engendrant des effets indirects positifs avec une diminution du gaspillage alimentaire dans les écoles." Forte de cette expérience, Pain et Partage a ouvert, en 2016, une deuxième unité de fabrication dans le nord de Marseille pour asseoir sa croissance. "Nous avons essayé de leur trouver de nouveaux débouchés auprès de notre réseau."

Cet échange gagnant-gagnant s'est poursuivi à Bordeaux afin de fournir les cuisines centrales de ses écoles dès 2018. L'année suivante, ce ne sont pas moins de 2,4 millions de petits pains qui ont trouvé preneurs entre Marseille et Bordeaux.

Jean-Philippe Thevenet

"Cela représente près de 24 100 heures d'insertion générées, soit la création de 15 emplois directs", se réjouit Jean-Philippe Thevenet. Les pains à destination des écoles de la cité phocéenne sont, depuis 2019, fabriqués à base de farine semi-complète bio, Sodexo voulant améliorer la qualité nutritionnelle des produits pour parfaire sa RSE. La prochaine destination ? Le duo a jeté son dévolu sur l'Île-de-France.

Ce partenariat d'achat inclusif n'est pas un cas à part puisque Sodexo en comptabilise plusieurs ; et notamment avec l'ESAT de Béthanie qui s'est concrétisé, en 2014, par l'ouverture d'un atelier de transformation de yaourts fermiers valorisant le lait local, et l'embauche de huit salariés en situation de handicaps.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande