Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Bien-être animal et matériaux durables : les choix de Volvo Cars

Publié par le | Mis à jour le
Bien-être animal et matériaux durables : les choix de Volvo Cars

Repenser l'industrie automobile et proposer un nouvel aspect esthétique. C'est le challenge de Volvo Cars, qui a décidé de bannir l'utilisation de cuir pour l'ensemble de ses véhicules électriques.

Je m'abonne
  • Imprimer

D'ici 2030, Volvo Cars souhaite proposer tous ses modèles 100% électriques sans cuir. L'engagement pour le bien-être animal de la marque automobile est un pas en avant dans le changement de vision du luxe et du durable.

Plus que simplement l'abandon du cuir, Volvo Cars cherche aussi à réduire le recours aux produits résiduels issus de l'élevage de bétail, couramment utilisés dans la production de matières plastiques, caoutchouc, lubrifiants et adhésifs, que ce soit comme composant du matériau, ou comme produit chimique dans le traitement et la production du matériau. En s'efforçant de remplacer ces matériaux autant que possible, Volvo Cars adopte une position ferme et éthique pour tendre vers l'offre d'un habitacle vegan.

" Trouver des produits et des matériaux qui soutiennent le bien-être animal représente un défi de taille. Néanmoins, ce n'est pas une raison pour éviter ce sujet important ", précise Stuart Templar, directeur mondial du développement durable chez Volvo Cars.

Pour s'aiguiller dans ce défi, Volvo Cars a fait appel au Laboratoire du Futur, cabinet de conseils et de prévisions de tendances, pour étudier le design durable. Grâce à son rapport " L'essor du design durable ", le Laboratoire du Futur prévoit les tendances et les attentes des consommateurs en termes d'achat de luxe. Résultat : deux tiers des consommateurs considèrent la politique environnementale d'une marque comme facteur essentiel pour l'achat d'un produit.

Autant de personnes souhaiteraient voir se développer un étiquetage carbone sur les produits pour obtenir une plus grande transparence de l'impact environnemental de ce dernier et des matériaux utilisés. En ce sens, Volvo Cars cherche à substituer certains matériaux issus de l'industrie animale ou pétrosourcés pour tenter de les remplacer par des matériaux biosourcés, recyclés et recyclables, tout en alliant durabilité et qualité.

" Nous avons une vision de là où nous devons aller à l'avenir, la première étape étant d'exploiter des matériaux durables, naturels et recyclés. Le défi suivant est de changer notre manière d'utiliser ces matériaux, que ce soit pour fabriquer des pièces automobiles qui durent infiniment, retournent dans l'économie circulaire ou dans la terre ", explique Robin Page, directeur du design chez Volvo Cars.


Premier exemple, Volvo Cars a développé un matériau d'intérieur, Nordico, qui est composé de textiles issus de matériaux recyclés, de matières bio-attribuées issues de forêts durables en Suède et en Finlande, et de bouchons recyclés provenant de l'industrie du vin. L'entreprise a pour objectif d'utiliser 25 % de matériaux recyclés et d'origine biologique dans la fabrication des nouveaux véhicules Volvo d'ici à 2025, dans la mesure où elle s'efforce de devenir une entreprise totalement circulaire d'ici 2040.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande