En ce moment En ce moment

Les 4 grands enjeux pour les directeurs financiers et les directeurs achats en 2019

Publié par / Avec la Marketplace le - mis à jour à

Dans un contexte où les directeurs financiers et les directeurs achats se voient attribuer de plus en plus de responsabilités sur une multitude de dossiers, on assiste à l’émergence de quatre grands enjeux.

Je m'abonne
  • Imprimer

Dans un contexte où les directeurs financiers et les directeurs achats se voient attribuer de plus en plus de responsabilités sur une multitude de dossiers, on assiste à l’émergence de quatre grands enjeux.

Les relations entre les acheteurs et les fournisseurs peuvent faire la pluie et le beau temps sur l’activité d’une entreprise ; il est donc temps d’arrêter de contempler les solutions par le petit bout de la lorgnette. Les acheteurs doivent se demander comment leurs fournisseurs seront affectés par la digitalisation des achats et comment leur propre activité sera à son tour affectée. Trois des quatre grands enjeux s’intéressent au renforcement de la relation entre l’acheteur et le fournisseur.

1. Collaboration accrue

La collaboration a toujours été un enjeu de taille, auquel il n’est pas forcément facile de répondre. Lorsque les transactions s’opèrent au format papier et selon des processus manuels, on peut passer un temps fou au téléphone et sur ses e-mails pour vérifier les écarts, les exceptions et les échéances de paiement. Avec un SI Achats et un portail fournisseur, les acheteurs et les fournisseurs communiquent, organisent et consultent instantanément les informations relatives aux contrats, aux commandes et aux factures. Le coût total de la relation acheteur/fournisseur ne repose plus seulement sur le tarif des biens et des services, mais porte également sur le coût et le traitement de la transaction elle-même par le biais de la collaboration.

2. Instauration d’un réseau de fournisseurs

La collaboration forme une étape importante pour instaurer un solide réseau de fournisseurs. En effet, même si la digitalisation a la capacité de transformer la relation entre l’acheteur et le fournisseur, seule une collaboration entre les deux parties leur permet d’appliquer les enseignements tirés des données produites et de bénéficier pleinement de cette transformation digitale. Un SI Achats accumule des données sur des éléments cruciaux du cycle Procure-to-Pay, notamment le statut des factures et des paiements des fournisseurs, le coût des achats, les conditions de paiement et les remises. Pléthore de données et de documents de support viennent valider les transactions, ce qui renforce la valeur numéro 1 de la relation acheteur/fournisseur, la CONFIANCE.

3. Diversifiez les solutions pour le paiement électronique

Le directeur financier qui recherche une solution de digitalisation des paiements aux fournisseurs peut être accablé par l’ampleur de la tâche. Il existe pléthore de fournisseurs de services financiers en concurrence sur le marché et ils promettent tous de rationaliser les processus pour réaliser des économies et gagner en efficacité et en précision. Mais en matière de paiements électroniques, la solution universelle n’existe pas. Outre la trinité efficacité/réduction des coûts/précision, les acheteurs doivent aussi rechercher une solution qui introduise de la flexibilité dans le processus de transaction… et qui réponde à tout un ensemble de besoins et de défis propres aux fournisseurs et aux acheteurs. Pour faire tomber les réticences de certains fournisseurs à accepter les paiements électroniques, les services achats et financier doivent faciliter au maximum leur adoption. Et pour encourager les fournisseurs à changer, il peut être utile de leur créer des mesures d’incitation.

Le quatrième enjeu porte sur la recherche et la rétention des talents dotés des bonnes compétences en digital.

Les bonnes ressources, au bon endroit et au bon moment

Au lieu de se tourner vers l’extérieur sur un marché tendu pour le recrutement de profils acheteurs et financiers, les entreprises devraient plutôt songer à faire monter en compétences leur personnel grâce à l’automatisation. En effet, dans les entreprises qui ont digitalisé la gestion de leurs achats indirects, nous voyons que les équipes financières et achats jouent désormais un rôle bien plus stratégique dans la course au profit. Quand les collaborateurs sont libérés des tâches répétitives et sans valeur ajoutée, ils peuvent consacrer davantage de temps aux objectifs financiers de l’entreprise. Recruter coûte bien plus de temps et d’argent que former son personnel ; par conséquent, les entreprises devraient assurément considérer la digitalisation comme un moyen de retenir leurs talents clés.

Débutez votre transformation digitale en demandant une démonstration personnalisée de la Plateforme Cloud Determine.

Je m'abonne

Autres articles proposés