En ce moment En ce moment

Des stratégies éprouvées pour des opérations achats intelligentes

Publié par / Avec la Marketplace le - mis à jour à

Dans ce dernier chapitre, « les stratégies de réussite pour des opérations achats intelligentes », Andrew Bartolini partage des bonnes pratiques et des idées novatrices sur l’approche à adopter pour placer l’information au cœur des achats.

Je m'abonne
  • Imprimer

Dans cet article, le quatrième et dernier de notre série consacrée à la publication du rapport CPO Rising 2018: The Age of Intelligence, le co-directeur et directeur de la recherche d’Ardent Partners, revient sur le chapitre quatre, qui porte sur les stratégies de réussite pour des opérations achats intelligentes. Il conclut le rapport en proposant des meilleures pratiques et des idées novatrices, soumises par des leaders mondiaux des Achats, sur l’approche à adopter pour placer l’information au cœur des achats. Si certaines des suggestions relèvent du bon sens, d’autres vous feront vous exclamer « Pourquoi n’y ai-je pas pensé plus tôt ? ». Pour découvrir les stratégies pour des opérations achats intelligentes, téléchargez le rapport.

CPO Rising 2018: The Age of Intelligence est le treizième rapport annuel consacré au directeur achats que j’ai écrit. Il s’inscrit dans le cadre du dialogue engagé entre mon entreprise, Ardent Partners, et les directeurs achats et les autres leaders du secteur. Le rapport étudie les compétences générales que possèdent actuellement les entreprises spécialisées dans les achats et met en lumière les diverses stratégies et tactiques de gestion que les meilleurs directeurs achats utilisent pour que leurs équipes exploitent pleinement leur potentiel. Dans ce billet, je poursuis la discussion sur le quatrième et dernier chapitre du rapport.

Soyez ouvert, opportuniste et flexible.

Comme je l’ai mentionné dans mon dernier billet, la définition des achats intelligents varie selon le rôle et les responsabilités de la personne interrogée au sein du service achats. Mais notre analyse révèle des éléments qui reviennent fréquemment et que les directeurs achats et leurs équipes devraient noter : les achats intelligents impliquent de s’appuyer sur les données et d’adopter les outils d’analyse et les technologies mobiles, tout en mettant l’accent sur l’agilité, la proactivité et la collaboration.

Mais il faut du temps pour atteindre un tel résultat. En effet, la situation des Achats doit évoluer grâce à l’adoption de stratégies efficaces, à un leadership solide, au déploiement de solutions métier modernes et à l’utilisation cohérente de ces systèmes. Si ce défi semble insurmontable, ce n’est pourtant pas le cas.

Opérations Achats Intelligentes : voici quelques idées pour vous lancer (vous en trouverez plus dans le rapport)

  • Formez vos talents et embauchez pour acquérir des compétences en science des données. La tendance du Big Data va perdurer et s’amplifier. Adoptez une approche double pour acquérir des compétences en science des données en formant vos collaborateurs et en effectuant des embauches stratégiques. Votre équipe et vous-même en retirerez de nombreux avantages. En vous appuyant sur l’expertise de spécialistes des données, vous pourrez plus facilement interpréter vos données et progresser dans le domaine des outils achats prédictifs.
  • Investissez dans des technologies pour automatiser les principaux processus.Pour avancer, vous aurez besoin de solutions logicielles, comme les outils d’analyse avancés/Big Data et les plateformes de gestion des fournisseurs. Sans cela, même les meilleurs spécialistes des données ne pourront rien pour vous. Si vous utilisez encore des processus papier et des systèmes manuels, commencez par automatiser. Si vous avez déjà opté pour l’automatisation, envisagez d’adopter des systèmes nouvelle génération, comme les outils d’analyse avancés/Big Data.
  • Identifiez les plateformes existantes qui peuvent être améliorées ou remplacées. Si vous voulez passer à la vitesse supérieure dans le domaine du digital, il est possible que vous puissiez vous appuyer sur les solutions dont vous disposez en interne, plutôt que de remplacer ou de repenser complètement votre infrastructure technologique existante. Comparez ce que vous coûterait l’intégration de solutions existantes avec des innovations de pointe et l’implémentation d’outils d’analyse avancés, en plus des systèmes ERP ou MRO, pour recapitaliser les ressources existantes.
  • Prenez le virage du digital. Si vous êtes perdu ou que vous ne savez pas par où commencer, échangez avec tous les intervenants concernés (équipe de direction, service informatique, service financier, etc.) et élaborez une feuille de route pour la transformation digitale. Peu importe votre point de départ (en amont avec le Sourcing Stratégique ou en aval avec le Procure-to-Pay), du moment que vous avez un plan de transformation que vous suivez et exécutez.
  • Faites de l’adoption de la technologie une priorité et imposez l’utilisation de la technologie. L’investissement financier en temps et ressources ne peut pas être maximisé si les personnes n’utilisent pas les outils qui sont mis à leur disposition. Les utilisateurs peuvent préférer l’ancienne approche, qu’ils connaissent mieux, mais il faut pratiquer pour s’améliorer. Mettez en avant la valeur ajoutée que ces outils peuvent offrir, priorisez leur usage, et si cela ne suffit pas, exigez par écrit que ces outils soient utilisés pour responsabiliser vos collaborateurs.

Quelle est la prochaine étape ?

Nous vivons à l’ère du Big Data et de l’information, et pour suivre le rythme, nous n’avons d’autre choix que d’adopter les achats intelligents et de ne pas regarder en arrière. Les personnes intelligentes qui mettent en œuvre des processus intelligents avec des technologies d’achats intelligentes et robustes façonnent déjà l’avenir du secteur des achats. Si ces opportunités vous laissent de marbre, vous vous êtes simplement trompé de carrière. Si vous avez hâte d’aller plus loin, téléchargez le rapport CPO Rising 2018: The Age of Intelligence.

Dans le chapitre un, « La situation du directeur achats », Andrew Bartolini explique comment l’avènement du Big Data et des outils d’analyse avancés est à l’origine de l’intégration de l’information au cœur des achats. Ce phénomène sera l’un des moteurs du changement de paradigme du secteur.

Dans le chapitre deux, « La situation des achats », Julien Nadaud, responsable produit chez Determine, se penche sur le concept et la réalité d’un service achats intelligent, qui n’est pas tributaire d’une seule technologie, d’un seul processus, ou d’une seule stratégie, mais qui s’appuie plutôt sur un écosystème de plans, de solutions et d’innovations interconnectés et interdépendants, dont l’ensemble est largement supérieur à la somme de ses parties.

Dans le chapitre trois, « La performances Achats », Kelly Barner de Buyers Meeting Point se demande si la maîtrise des dépenses reste un indicateur de performance pertinent, qui reflète les contributions financières, l’efficacité stratégique et les priorités opérationnelles du service achats.

Je m'abonne

Autres articles proposés

Stratégie achats
Determine

Par Determine via Marketme

Procure-to-Pay, Purchase-to-Pay, P2P, e-Achats… Quel que soit son nom, on désigne par ces termes un ensemble d’activités coordonnées et intégrées [...]