Recherche
Magazine Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

L'heure de l'achat à impact a sonné

Publié par le | Mis à jour le
L'heure de l'achat à impact a sonné
© Destina - stock.adobe.com

Comment la fonction achat peut-elle contribuer à rendre les entreprises plus vertueuses ? C'est sur cette question intéressante que s'est penché le CNA lors d'une conférence intitulée "Les achats, levier pour les entreprises à mission".

Je m'abonne
  • Imprimer

Alors qu'un mouvement de fond vers une entreprise plus vertueuse est en marche, le CNA, dans un webinar organisé récemment, invitait les acheteurs à une prise de conscience sur le rôle important qu'ils peuvent jouer dans leur entreprise. "L'achat est une composante essentielle pour aligner les objectifs vertueux des entreprises et la réalité", a lancé Anne Mollet, directrice générale de la communauté des entreprises à mission, qui définit ce concept ainsi : "c'est un nouveau modèle d'entreprise plus contributif au bien commun, une entreprise qui réconcilie performance économique et engagements sociaux et environnementaux." A date, une centaine entreprises françaises a rejoint le mouvement lancé avec la loi Pacte en mai 2019. Et leur nombre ne cesse de croître. "La Covid accélère notre déploiement car il apporte la preuve qu'on ne peut plus continuer comme avant, ajoute-t-elle. L'entreprise doit trouver le juste équilibre entre performance économique et contribution aux défis sociaux et environnementaux."

Pierre Antoine Colas, directeur de la Centrale le Cèdre, n'y est pas allé par quatre chemins : "Acheter est un acte moral ! Nous sommes à l'ère de l'achat responsable. Tout acheteur a aujourd'hui le devoir de se demander : quels sont les impacts sur l'homme et l'environnement des produits que je vais retenir ? Les questions à se poser sont nombreuses : est-ce que le produit que j'achète est consommateur de ressources non renouvelables ? Est-ce que le fournisseur que je choisis a mis en place des pratiques vertueuses ? Quelle relation est-ce que je souhaite avoir avec mes fournisseurs ? Est-ce que je protège les petits fournisseurs ? "Il est urgent de sortir d'un système parfois basé sur le mensonge et l'injustice : il faut des relations commerciales justes et vraies", a-t-il enjoint. Pour guider les acheteurs sur cette voie, le Cèdre a mis en place un site internet, Achetonsautrement.fr, qui regorge de questions à se poser, et de leviers à mettre en oeuvre.

Pour autant, le dirigeant a prévenu : "la démarche doit impliquer toute l'entreprise et la mettre sous tension." La recherche d'indicateurs de performance peut être épineuse : en effet, comment mesurer la qualité d'une relation ? "Ce n'est pas simple, a conclu Anne Mollet. Nous avons derrière nous 50 ans de capitalisme financier, c'est-à-dire de divorce entre le quantitatif et le qualitatif. Il faut passer à une vision plus long terme, qui sera également source de profits". La tâche peut sembler ardue mais la spécialiste se veut rassurante : "une fois le but fixé, chaque entreprise a son chemin et son rythme." On le voit : le changement vers une entreprise plus vertueuse est à l'oeuvre. Aux acheteurs de s'en emparer.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande