Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Recyclage de produits électroniques : "le meilleur déchet c'est celui qu'on ne produit pas" - Epson

Publié par Lisa Henry le | Mis à jour le
Recyclage de produits électroniques : 'le meilleur déchet c'est celui qu'on ne produit pas' - Epson

Afin de laisser une empreinte plus verte, la société Epson s'est engagé dans une démarche RSE marquée. En 2020, elle a notamment recyclé 17 297 tonnes de matériel électronique. Thierry Bagnaschino, directeur marketing de l'entreprise, explique la suite de ces engagements, sur le recyclage, l'empreinte carbone et la consommation d'énergie.

Je m'abonne
  • Imprimer

Avez-vous créé une filière de recyclage ou en utilisez-vous une qui existe ?

Cela varie en fonction de la zone géographique. En France, nous travaillons avec un certain nombre d'éco-organismes, principalement Ecologic. La filière récupère les produits et consommables en fin de vie, afin de les amener en centre de recyclage.

Aujourd'hui, avec cette filière, nous recyclons trois types de matériaux : plastiques, métaux et toner. Le toner est transformé en énergie, c'est-à-dire brûlé pour faire de la chaleur, les métaux sont complètement recyclés pour faire d'autres types de produits, pas uniquement Epson, et le plastique est recyclé à 99%. Il reste 1% qui nous échappe et qui est recyclé en énergie.

Nous ne fonctionnons donc pas en boucle fermée, les matériaux sont ainsi mutualisés par Ecologic, nous ne refaisons pas le tri derrière et ne récupérons pas nos produits recyclés pour la fabrication de nouveaux consommables. Nous suivons le trajet et l'information, nous nous assurons qu'une fois transmis, nos déchets à recycler ne sont pas enfouis quelque part en Afrique ou envoyés dans n'importe quelle décharge.

Une fois recyclés, ils servent à la fabrication de nouvelles matières premières afin de faire, par exemple, des chaises de jardin ou des pièces mécaniques.

Utilisez-vous des matières premières recyclées pour vos produits ?

Aujourd'hui, la création de produits en matières recyclées est en expérimentation, notamment au Japon et, si ces expériences sont concluantes, cette pratique devrait s'exporter ailleurs. Pour le moment, il n'y a que quelques produits qui sont composés d'un tiers de plastiques recyclés. Augmenter ce chiffre est encore compliqué industriellement, si nous souhaitons garder la même qualité, nous ne pouvons pas encore produire entièrement à partir de matières recyclées. Mais c'est en train de changer

Atteindre une consommation d'énergie 100 % renouvelable, c'est aussi agir avec vos fournisseurs ?

Nous ne maîtrisons pas la consommation d'énergie de nos fournisseurs. Mais, souvent, notre fournisseur c'est nous! Nous avons nos propres usines, qui représentent une grande partie de notre activité industrielle.

Notre objectif d'énergie 100% renouvelable à horizon 2023, concerne les usines, les entrepôts et toutes les entités commerciales du groupe à l'international, car nous avons déjà quasiment atteint cet objectif en Europe.

Comment est-ce que vous choisissez vos fournisseurs ?

Nous respectons un cahier des charges très strict en termes de fournisseurs, qu'ils soient industriels ou de services. Ils sont évalués en amont, notamment sur leur RSE au sens large, leur engagement écologique et social. Lorsque les résultats ne sont pas à la hauteur, nous cherchons un autre fournisseur.

Comment prévoyez-vous réduire vos émissions indirectes de 44% ?

Les émissions indirectes, représentent l'impact carbone d'un produit de son arrivée chez un client jusqu'à sa fin de vie.

Afin de réduire ces émissions, nous cherchons à réduire les déchets d'utilisation. Pour cela, nous remplaçons les imprimantes à cartouches par des appareils à réservoirs rechargeables, Cela nous a permis d'économiser 1,6 million de tonnes de plastique. Comme le meilleur déchet, c'est celui qu'on ne produit pas, ce type de technologie est, à l'heure actuelle, le meilleur moyen de réduire nos émissions indirectes.

Dans le même principe, nos imprimantes textiles nous permettent d'économiser pratiquement 90% d'eau et 30% d'énergie. Et une technologie permet de recycler le papier utilisé directement en entreprise, et ainsi économiser 100% d'eau et une grande quantité de CO2 qui aurait été utilisé en transportant le déchet de papier vers un centre de recyclage.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles