En ce moment En ce moment

MonHôtessse.fr, la start-up qui veut disrupter le marché de l'accueil

Publié par le | Mis à jour le
MonHôtessse.fr, la start-up qui veut disrupter le marché de l'accueil

En offrant la possibilité aux entreprises de recruter en direct leurs hôtesses et hôtes d'accueil, MonHôtesse.fr leur promet des économies: "Recruter une hôtesse par agence coûte, en moyenne, 28 euros de l'heure. Par Mon Hôtesse.fr, cela coûte 16 euros de l'heure", explique le fondateur.

Je m'abonne
  • Imprimer

Il y a quelques semaines, Alexandre Berland, jeune entrepreneur de 27 ans, a lancé MonHôtesse.fr, start-up que veut "disrupter" le marché de l'accueil en proposant une alternative, en ligne, aux agences d'hôtesses d'accueil.

Cette plateforme web qui permet aux entreprises de recruter directement leurs hôtesses d'accueil, sans intermédiaire, propose des profils détaillés de candidates et permet la mise en relation directe entre recruteurs et postulants. La promesse de cette digitalisation, outre de choisir soi même ses recrues et de sécuriser les embauches grâce aux évaluations laissées par d'anciens recruteurs, est de faire des économies. "Recruter une hôtesse par agence coûte, en moyenne, 28 euros de l'heure. Par Mon Hôtesse.fr, cela coûte 16 euros de l'heure", explique Alexandre Berland.

Sur MonHôtesse.fr, les entreprises peuvent déposer leurs annonces, consulter les profils détaillés en ligne des candidates et contacter directement les hôtes, hôtesses d'accueil, en vue de les recruter. L'inscription et la publication sont gratuites; seule la mise en relation téléphonique entre l'entreprise et le candidat est payant.

Je m'abonne

la rédaction

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

RH

Par Eve Mennesson

Bloom at Work, solution dédiée à l'épanouissement au travail, a organisé le mois dernier un événement dédié à l'erreur en entreprise. Une journée [...]

RH

Par Carine Guicheteau

La profession souffre d'un déficit d'image auprès des étudiants, selon le constat dressé par une étude présentée lors de la conférence annuelle [...]