En ce moment En ce moment

Emploi et rémunération des fonctions achats & supply chain: 2019 s'annonce bien !

Publié par Fabien Humbert le - mis à jour à
Emploi et rémunération des fonctions achats & supply chain: 2019 s'annonce bien !
© siro46 - Fotolia

Les décideurs achats et supply chain sont optimistes quant à leurs perspectives d'emploi et leurs chance d'être augmentés, selon une étude du cabinet Robert Walters. Les achats indirects et l'IT mèneront la danse en 2019.

Je m'abonne
  • Imprimer

Le cabinet Robert Walters présentait hier son étude sur la rémunération et l'emploi des cadres. Après avoir interviewé 500 000 cadres à travers le monde, dont 50 000 en France, Antoine Morgaut CEO Europe et Amérique Latine de Robert Walters et ses équipes, se voulaient résolument optimistes. Tout comme les cadres interrogés, puisque 80% d'entre eux se disaient confiants dans leurs chances de trouver des opportunités dans leur secteur d'activité. Les trois fonctions de cadres les plus optimistes étant le conseil, l'IT & digital, et la santé. Les fonctions de cadres les plus demandées en 2018 étaient les ingénieurs (+23%), les ressources humaines (+18%) et l'ensemble formé par les fonctions juridiques et fiscales (+15%). Bonne nouvelle, les fonctions liées aux achats et à la supply chain se classent à la quatrième place (+15% aussi) !

Les achats indirects recrutent !

Dans l'ensemble donc, le marché du travail des fonctions achats et chaîne logistique se porte bien, notamment avec une tendance forte sur les achats indirects. "Les entreprises industrielles ont structuré leurs services achats, qui sont désormais matures, de ce fait il y a moins de mouvements sur les achats directs, analyse Guillaume Ghesquière, manager division achats/supply chain chez Robert Walters, "par contre un certain nombre d'entreprises, notamment dans le secteur tertiaire, qui n'avaient pas encore professionnalisé la fonction achats, commencent à le faire."

Autre tendance de 2018, qui devrait se poursuivre en 2019 : une très forte demande sur les fonctions d'achats IT. "Les acheteurs IT doivent être capables d'accompagner la direction des services informatiques (DSI), dans ses choix de fournisseurs, dans la négociation des contrats", explique Guillaume Ghesquière, "la finance et la banque notamment, sont très demandeuses de ces profils." Et la tendance de début 2019 reste bonne, alors qu'en général le début d'année est plutôt terne, après un pic en fin d'année.

Salaires, une prime au changement

Coté salaires, les cadres en général font preuve d'optimisme quant à leurs potentiel d'augmentation (34% d'entre eux s'attendent faire une bascule de 7% en 2019 !), les décideurs achats ne font pas exception. Il faut dire que 2018 a plutôt était une bonne année pour celles et ceux qui étaient partis voir ailleurs si l'herbe était plus verte. "Les personnes qui ont changé de poste et d'entreprise que ce soit dans les achats ou la chaîne logistique durant l'année 2018, ont vu leurs salaires bondir de 10%, révèle Guillaume Ghesquière, les évolutions de salaires sont plutôt de 1% pour les acheteurs et de 4% pour les décideurs achats, pour celles et ceux qui sont restés en dans la même entreprise."

Bac+5 et spécialisation

Enfin côté formation, la tendance est plus que jamais au bac+5 avec une spécialisation dans les achats ou la supply-chain. "Même ceux qui ont de l'expérience ont intérêt à retourner sur les bancs de l'école via la formation continue et acquérir cette spécialisation s'ils veulent évoluer", conseille Guillaume Ghesquière.

Je m'abonne
Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

RH

Par Viviane STULZ, membre fondateur du syndicat d'avocats en droit social, AvoSial

Le congé de proche aidant permet à un salarié de suspendre son activité professionnelle sans conséquences sur son emploi, afin d'aider un proche [...]