Recherche
Magazine Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Infographie "Dans 10 ans, la maintenance prédictive sera la norme"

Publié par Marwa Nakib le

La pandémie a vu s'accroître le besoin de prévisions fiables pour les entreprises. Selon la dernière étude de Reichelt Elektronik, beaucoup d'entre elles se sont tournées vers la maintenance prédictive pour éviter les problèmes sur leurs équipement et machines.

  • Imprimer

Avec l'accélération de la transformation numérique depuis le début de la crise, l'utilisation de la maintenance prédictive pourrait devenir la norme dans 10 ans, selon la dernière enquête de Reichelt Elektronik*,

Cette technologie, qui utilise des indicateurs tels la température, la durée de fonctionnement, et la vitesse de rotation, est exploitée par un nombre croissant d'entreprises européennes, notamment dans le domaine de la tech (57%). En France, la maintenance prédictive est déjà bien intégrée aux processus de production industriels : aujourd'hui, 75% des décideurs français dans le domaine de la tech l'utilisent, 43% l'ont déjà intégré sur l'intégralité de leurs machines, et 41% ont entièrement revu leur parc pour y intégrer des technologies de capteur ou de réseau.

Une technologie en plein essor, malgré les contraintes

Parmi les bienfaits de la maintenance prédictive cités par les entreprises, on retiendra "une plus grande efficacité dans la production", grâce à la limitation des pertes de productions et des arrêts des machines. Sont également cités le gain de temps, la réduction des coûts, et une meilleure surveillance ainsi qu'un suivi plus régulier des activités de maintenance. Certaines tâches de maintenance étant prises en charge par les outils de maintenance prédictive, les entreprises mentionnent aussi le soulagement des équipes, et estiment que cette technologie leur permettra d'éviter le remplacement inutile de composants comme dans le cas de la maintenance préventive.

Toutefois, intégrer la maintenance prédictive n'est pas chose facile pour toutes les entreprises qui déclarent avoir des contraintes budgétaires et des difficultés à choisir les bons produits parmi ceux disponibles.

Malgré ces difficultés, l'étude a démontré que 63% des entreprises n'utilisant pas encore les technologies de maintenance prédictive prévoient d'y avoir recours prochainement, ce qui prédit l'essor des technologies de l'IA et l'utilisation des données fournies par les capteurs sur les machines dans les prochaines années.

*Enquête menée par l'institut international de sondage OnePoll pour Reichelt Elektronik auprès de 1550 décideurs européens du secteur de la tech, dont 250 en France.

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles