Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Dossier[Tribune] L'e-achat, un marché tiré par l'essor du digital

Publié par Sonia Puiatti le

2 - La structuration du marché face au Cloud

La vague de consolidation entamée par SAP se poursuit avec plusieurs fusions-acquisitions, dues notamment à une demande croissante du marché pour des solutions SaaS. De nouveaux acteurs en présence qui pourraient se révéler profitables aux acteurs établis.

  • Imprimer

Au cours des années 2013-2015, le marché de l'e-achat a connu de nouveaux rebondissements déclenchés par des acteurs spécialistes. Si certaines étaient attendues, les fusions-acquisitions quasi-simultanées de B-pack (Selectica), de Hubwoo (Perfect Commerce) et de SynerTrade (Digital Dimension, filiale du groupe Econocom) ont poursuivi la vague de consolidation entamée par SAP. Avec un décalage de deux trois ans, le temps que les acteurs s'organisent, il semble que l'onde de choc s'est propagée à l'ensemble du marché inscrit dans une dynamique de globalisation et de consolidation accrue.

L'arrivée du Cloud

Ces mouvements s'expliquent également par la demande croissante du marché pour des full suites intégrées et des solutions SaaS/Cloud limitant l'investissement des clients mais impactant à court terme la rentabilité des éditeurs par rapport au modèle historique de licences. En complément, la construction de synergies géographiques et commerciales permet de consolider les références clients, facilite la prescription croisée de solutions et de services complémentaires, et renforce le positionnement des nouveaux acteurs pour répondre à des projets internationaux alignés sur les marchés fournisseurs globaux des grands donneurs d'ordre.

De nouveaux acteurs en présence

En compensation de l'absorption de deux spécialistes français historiques (B-pack et Hubwoo), passés sous pavillon étranger, l'arrivée de Digital Dimension (groupe Econocom) sur le marché de la gestion des achats, suite à l'acquisition de 90% des parts de SynerTrade, a donné naissance à un nouvel acteur hexagonal de poids sur le marché des solutions e-achats. Avant ce rachat, celui d'IBX par Capgemini, en 2010, avait laissé présager la naissance d'un leader national. Mais la solution avait progressivement disparu des radars, car devenue un outil essentiellement au service de l'offre BPO (externalisation de processus métiers) de la SSII.

Les autres éditeurs indiquent ne pas redouter ces nouveaux acteurs en présence. Le temps que les stratégies, les solutions et les offres s'organisent et se déploient, alors même que le marché est de nouveau en essor, ces rapprochements pourraient même être profitables aux acteurs établis. Comme à l'époque du rachat d'IBX, le cas de SynerTrade a suscité quelques interrogations du marché. L'éditeur a-t-il gardé sa latitude et dispose-t-il vraiment de moyens supplémentaires pour renforcer son offre, notamment en aval : e-procurement, réseau fournisseurs ou versions verticalisées sur certains secteurs ? Et accélérer son déploiement à l'international ? Son avenir va naturellement dépendre de la stratégie d'Econocom, notamment de ses investissements pour enrichir la solution et soutenir sa mutation vers un réel modèle économique Saas/Cloud.


Journaliste pour emarketing.fr, ecommercemag.fr et relationclientmag.fr, je suis toujours à la recherche d’idées marketing et retail fun et innovantes. [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet