En ce moment En ce moment

Sourcing et qualification des startups : l'ADRA présente la plateforme Hub Digital de Bpifrance

Publié par Aude Guesnon le - mis à jour à
Sourcing et qualification des startups : l'ADRA présente la plateforme Hub Digital de Bpifrance
© christianchan - Fotolia

Un outil gratuit pour sourcer des startups ! Le Hub de Bpifrance propose la plateforme Hub Digital, dans lequel elle a référencé plus de 1000 startups françaises et qui permet la mise en relation pour les donneurs d'ordre.

Je m'abonne
  • Imprimer

"Innover pour se développer". Tel était le thème de la saison 5 de l'Adra'up, événement ayant pour vocation de créer du lien avec les écosystèmes startups, organisé par l'Adra (Association des directeurs et responsables achats). Et pour innover, nos acheteurs comptent - notamment - sur l'apport des startups avec lesquels ils souhaitent collaborer. Tout le sujet est de les sourcer, de les qualifier et de créer les conditions d'une collaboration performante.C'est da&ns ce cadre que l'Adra a fait intervenir Bpifrance pour présenter son outil de sourcing.

La Bpifrance, dont la mission "est de rapprocher les startups et les corporates", précise Stéphane Perrin, directeur de l'innovation au Hub Startup, "va au-delà des mises en relations faites par l'équipe en proposant la plateforme Hub Digital pour permettre à chacun de faire son propre sourcing". Dans cet outil dédié, elle a référencé 1100 start-up françaises et 150 start-up investies par la BPI. "Et le chiffre augmente en permanence", ajoute Stéphane Perrin. Cet outil est à disposition, gratuitement. Il permet de rechercher des startups par besoin, mais aussi par référence client puisque les startups indiquent avec quelles entreprises elles travaillent déjà. La consultation est libre et ne demande pas d'inscription spécifique. Pour les acheteurs, il est également possible de déposer des appels à projets - dans ce cas, il faut s'inscrire - ou créer des listes de startup favories qui peuvent être partagées avec les directions métiers, les collègues, etc. L'outil propose bien évidemment la mise en relation avec les startups.

Raphael Belliere, directeur des achats digitaux, informatiques & prestations intellectuelles, qui est pour sa part convaincu qu'il faut "mieux appréhender les relations avec ces "nouveaux" fournisseurs", a proposé des pistes de travail que sont : "repenser les fondamentaux et changer de mindset", "définir les processus de qualification et de sélection collaboratif", "mettre en place un outil de SURM (Start-Up Relationship Management); outil collectif permettant le partage d'informations avec les directions opérationnelles", "définir la valeur apportée par chacun et partager sur les attentes", "trouver un mode de financement adapté" et "fonctionner en test & learn avec un mécanisme de création qui se doit d'être itératif - et s'accorder le droit d'arrêter, si besoin". Et de conseiller à l'auditoire de faire preuve d'audace: "L'audace doit être une valeur cardinale de l'acheteur de demain. Il lui faut être capable d'aller chercher LA solution défférenciante. Et il ne faut pas hésiter à prendre des risques mesurés et faire preuve d'un esprit d'entrepreneur. Cette approche est un élément-clé qui permettra de développer du chiffre d'affaires et améliorer la performance opérationnelle ".

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

no pic

Aude Guesnon

Rédactrice en chef de décision-achats.fr et de Décision Achats

Après avoir exercé plus de dix ans en tant que réactrice en presse quotidienne, j’ai voulu découvrir un autre pan du métier : je suis devenue secrétaire [...]...

Voir la fiche
Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet