Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Les ERP et logiciels de gestion d'activité sont les logiciels les plus plébiscités par les décisionnaires

Publié par le - mis à jour à
Les ERP et logiciels de gestion d'activité sont les logiciels les plus plébiscités par les décisionnaires

Les logiciels de gestion électronique des documents (GED) et de dématérialisation sont, quant à eux, toujours en plein essor, indique l'étude sur les tendances d'achats en progiciels pour l'année 2018, menée par Celge.fr.

Je m'abonne
  • Imprimer

Celge.fr, comparateur et évaluateur de logiciels de gestion d'entreprise a réalisé une étude sur les différents investissements progiciels prévus par les décisionnaires d'entreprises pour cette année 2018. Ce sont les ERP et les logiciels de gestion d'activité qui sont, sans conteste, les logiciels les plus plébiscités par les décisionnaires d'entreprises cette année.

Avec un bon de 7% d'intention d'achat par rapport à l'année dernière, ces logiciels sont perçus plus que jamais comme de véritables atouts compétitifs pour les entreprises. Regroupant un logiciel de gestion d'activité, une gestion commerciale et un outil de comptabilité sur une même base de données s'il s'agit d'un ERP, leurs avantages sont multiples : centralisation et partage d'informations, gain de temps, pas d'erreurs de ressaisie, vue globale sur la santé de l'entreprise, etc.

Alors que les intentions d'investissements pour la gestion commerciale, la gestion de chantier, la gestion de transport et la gestion par affaire restent relativement stables, un pic apparaît pour les logiciels de GPAO et de gestion de points de ventes. Comment expliquer cela ? Suite à la loi anti-fraude à la TVA, beaucoup de structures qui n'utilisaient alors aucun logiciel de caisse doivent maintenant s'équiper. Cette nouvelle obligation a également eu un impact sur les entreprises disposant d'un logiciel de caisse qui n'a pas obtenu la certification requise et qui ont donc dû en changer.

L'augmentation de la prévision d'investissements pour la GPAO peut s'expliquer quant à elle suite au déploiement de plus en plus massif d'ERP modulaires. Alors que les décisionnaires choisissaient parfois d'utiliser plusieurs solutions de gestion en fonction des services (CRM pour le service commercial, GPAO pour le service production, ERP financier pour la direction financière, etc.), la tendance est à l'adoption d'un ERP pouvant s'adapter en fonction des besoins de l'entreprise. En effet, une PME peut aujourd'hui choisir de n'utiliser que certains modules de l'ERP et de déployer les autres un peu plus tard en fonction de l'évolution de son activité et de ses besoins. Les ERP GPAO qui pouvaient être très pointus sur la partie gestion de production pouvaient avoir des lacunes en termes de CRM ou de Business Intelligence par exemple. Aujourd'hui, la tendance est au changement avec l'adoption pour l'entreprise d'un ERP modulaire, qui lui permet de choisir les modules qu'elle souhaite utiliser et surtout, de ne payer que pour ce qu'elle utilise.

Lire la suite en page 2: Les modules les plus demandés dans les ERP modulaires


Quels sont les modules les plus demandés dans les ERP modulaires ?

Les logiciels de gestion électronique des documents (GED) et de dématérialisation toujours en plein essor.

Avec une augmentation de 4% dans les intentions d'investissements en progiciels pour cette année 2018 par rapport à l'année dernière, les logiciels de gestion électronique des documents et de dématérialisation continuent d'attirer de plus en plus d'entreprises. Plus de 50% des entreprises qui décident d'ailleurs d'acquérir un logiciel de gestion électronique des documents ou de dématérialisation n'ont aucun outil de ce type actuellement.

En effet, ces logiciels ont plusieurs avantages non négligeables pour les entreprises qui décident de sauter le pas : réduction des coûts, sécurisation des données, augmentation de la diffusion des documents, etc. En plus de ces points stratégiques qui permettent à une entreprise d'être plus productive, la GED et la dématérialisation sont dans l'air du temps grâce à leur impact positif sur l'écologie que beaucoup d'entreprises tendent à soutenir. En résumé, en plus de soutenir l'image de marque de l'entreprise, ces logiciels de gestion de documents disposent de fonctionnalités telles que la réception, le classement, la sauvegarde et la diffusion de documents, ce qui facilite grandement la gestion de toute la partie administrative de l'entreprise.

La paie et la comptabilité, deux logiciels financiers où l'investissement prévu par les décisionnaires chute

Comme évoqué précédemment, la grande tendance est aux ERP, qui regroupent un logiciel de gestion d'activité et comptabilité sur une même base de données. Les logiciels de comptabilité se voient donc fortement touchés par ces nouveaux ERP modulaires qui permettent aux décisionnaires de choisir les modules dont ils ont besoin. Les investissements pour les logiciels de paie se sont également effondrés pour cette année 2018. L'obligation de la DSN pour début 2017 avait poussé les décisionnaires à s'équiper de logiciels certifiés et donc à investir massivement dans ces outils l'année dernière.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande

Retour haut de page