Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

GAIA-X, une riposte affichée aux grands acteurs américains du cloud

Publié par le | Mis à jour le
GAIA-X, une riposte affichée aux grands acteurs américains du cloud
© Andres Rodriguez

Grâce à GAIA-X, initiative franco-allemande, les acheteurs auront accès à une offre de fournisseurs de cloud en Europe qui garantiront interopérabilité, portabilité des données et transparence ainsi que sécurité.

Je m'abonne
  • Imprimer

Participer à l'élaboration d'une infrastructure cloud de données européenne standardisée et sécurisée et co-concevoir des services numériques basés sur la data, c'est ce que propose le projet GAIA-X aux entreprises, aux administrations et aux acteurs de l'écosystème.

Grâce à GAIA-X, que plus de 200 organisations ont déjà rejoint, les entreprises pourront bénéficier de la part des fournisseurs de cloud partie prenante de l'initiative d'une offre leur garantissant souveraineté, disponibilité, interopérabilité, portabilité, sécurité des données et transparence. Elles partageront leurs données dans des data spaces sectoriels et concevront des services en coopération avec l'écosystème.

Riposte affichée aux grands acteurs américains du cloud, GAIA-X est une initiative franco-allemande dont les 22 organisations fondatrices ont créé à Bruxelles une association internationale, officialisée en février 2021. Chaque Etat membre de l'Union européenne intéressé a été invité à organiser sur son territoire un hub permettant de fédérer les différentes parties prenantes, qu'elles en soient membres ou non.

En France, le French GAIA-X Hub, porté par le Cigref, l'Académie des Technologies, le pôle de compétitivité Systematic, la Direction générale des entreprises et l'association GAIA-X, a tenu le 22 janvier dernier sur Internet sa première session plénière. "L'enjeu numéro 1 du cloud est d'arriver à constituer des écosystèmes par grands domaines dans lesquels le partage des données business va pouvoir trouver sa place", a rappelé Hubert Tardieu, CEO par intérim de GAIA-X. Il faut donc des acteurs qui consentent à mutualiser leurs datas.

Le rôle du French GAIA-X Hub

Le hub français a notamment pour mission de structurer les échanges dans et entre les groupes de travail sectoriels en alignement avec les data spaces gérés par GAIA-X, d'accélérer la co-innovation de services et de use cases et d'incuber les data spaces pour permettre le développement des offres de services. Durant la plénière, les data spaces les plus en avance dans l'Hexagone (mobilité, santé, aérospatial, agriculture, assurances...) ont été présentés. "Chaque domaine sectoriel est piloté par un "préfigurateur" qui a à charge de réunir un nombre substantiel d'entreprises utilisatrices, a expliqué Henri d'Agrain, délégué général du Cigref. S'en suivra un dialogue avec l'ensemble des acteurs de la filière industrielle du cloud et le développement en co-innovation de nouveaux services".

Chacun des data spaces en émergence a deux mois pour rédiger un position paper incluant la vision pour le secteur et l'identification de cas d'usage à développer. "L'association GAIA-X sera chargée de fédérer l'ensemble des data spaces qui ont émergé au niveau national pour les "réconcilier" et passer à l'échelle européenne", a-t-il précisé. Le Cigref accompagnera notamment les porteurs de projets dans l'identification des financements européens possibles et dans les différents appels à projets.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande