En ce moment En ce moment

Tiers-Financement : lorsque la transformation énergétique ne vous coûte rien !

Publié par / Avec la Marketplace le - mis à jour à

Les déclarations de bonnes intentions se multiplient, mais le passage à l’action massif dont la France aurait besoin pour tenir les engagements climatiques des accords de Paris se font encore attendre.

Je m'abonne
  • Imprimer

Et pour cause, bien que les politiques RSE se développent dans le secteur privé, les budgets nécessaires à la mise en œuvre des réformes ne sont toujours pas à la hauteur dans la plupart des entreprises.
 
Pourtant, transformation énergétique et pragmatisme économique ne sont pas inconciliables. Pour réconcilier développement durable et performances financières de court-terme, il suffit en effet de s’intéresser à de « nouvelles » formes de financement.

Le Tiers-Financement, principale clé de la transformation énergétique des entreprises
 

Le Tiers-Financement consiste à faire financer la transformation énergétique par un tiers chargé de réaliser les investissements nécessaires à l’amélioration de la performance énergétique de l’entreprise.

Pour la petite histoire, ce modèle de financement est apparu lors du Grenelle de l’environnement, avant d’être repris dans le cadre de la loi ALLUR (2014). En 2019, il est désormais plus largement encouragé au travers de fonds publics soutenus au niveau régional, national et européen (Plan Junker).
 
Pendant toute la durée du contrat, l’entreprise se contente de verser un « loyer » d’un montant inférieur ou égal aux économies d’énergie réalisées. En contrepartie, la société de Tiers-Financement assume quant à elle la totalité des tâches et des frais liés à la rénovation énergétique (de l’audit initial, en passant par la conception, la réalisation et le financement  de la solution finale). Au terme du contrat,  l’entreprise profite alors pleinement des économies réalisées.

Le Tiers-Financement dans la pratique

De façon très concrète, le Tiers-Financement permet aux entreprises d’accélérer leur transition énergétique en réduisant leurs factures d’électricité, d’eau, et de gaz.
 
Si certaines opérations se contentent de réduire la consommation d’énergie (en remplaçant par exemple les systèmes d’éclairage traditionnels par des systèmes LED), d’autres permettent aux entreprises de produire leur propre énergie (en installant par exemple des panneaux photovoltaïques sur les toitures inoccupées), et ce afin de tendre vers l’autonomie énergétique.

source : New Wave Energies

 

Audit de la consommation énergétique, choix des investissements les plus adaptés, installation, maintenance, et suivi des solutions techniques pendant toute la durée du contrat… 

Jusqu’ici cette complexité des projets a rebuté de nombreuses entreprises pour lesquelles le retour sur investissement serait pourtant largement positif.
 
Conscientes de ce blocage, les sociétés de Tiers-Financement permettent justement de simplifier et d’accélérer ce processus en apportant aux entreprises leurs compétences en termes de financement, mais également leur expérience opérationnelle et technique.
 
Parfaite illustration de l’efficacité opérationnelle du Tiers-Financement, la société Babilou a ainsi pu booster la transition énergétique de ses 224 crèches sans impact financier, pour le confort des enfants et des employés, et sans avoir à constituer une équipe en interne, la totalité des tâches étant externalisées.

Des bénéfices immédiats pour l’entreprise

Si la première gagnante de ces réformes est bien évidemment la planète, les entreprises ne sont pas en reste. Que ce soit pour leur image auprès du grand public ou pour ne pas être pénalisées par l’évolution de l’environnement normatif et législatif, ces dernières ont en effet tout intérêt à se lancer dans la transformation énergétique.
 
Or, si les critères financiers pouvaient jusqu’ici les en dissuader, le Tiers-Financement leur permet désormais d’opter franchement pour des solutions durables. En effet, sans sortie de trésorerie et avec un retour sur investissement immédiat (le nouveau loyer étant inférieur ou égal aux dépenses d’exploitation initiales), les dirigeants disposent enfin d’une solution de financement idéale pour mener à bien leur transition énergétique sans attendre.

Plutôt que d’aller chercher un financement direct souvent difficile à obtenir ou trop lourd pour son bilan, une entreprise agile a donc tout intérêt à recourir au Tiers-Financement pour financer sa transformation énergétique. N'hésitez pas à retrouver notre offre dédiée au financement de votre transition énergétique ou à consulter un cas pratique de financement sans coût de la transition écologique d'une grande entreprise.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Par Synertrade

premiere vue cette loi peut representer de nouvelles contraintes pour les entreprises ainsi que des risques reputationnels et financiers Mais [...]

Autres articles proposés