Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Développement durable et événements : les acheteurs se mobilisent

Publié par le - mis à jour à
Développement durable et événements : les acheteurs se mobilisent

Parmi les acheteurs de prestations événementielles, il y a aujourd'hui une vraie prise de conscience des enjeux du développement durable. Après une période sans événements physiques et avec la reprise, ils redoublent d'efforts pour contribuer à la création d'événements responsables.

Je m'abonne
  • Imprimer

"Les acheteurs de prestations événementielles se mettent au développement durable, au sein des organisateurs de grands événements, des collectivités ou des grandes entreprises, constate Béatrice Eastham, fondatrice du cabinet de conseil Green Evénements. Ils adhèrent au mouvement de la société." En 2019, déjà, une enquête mondiale de UFI & Explori révélait que la grosse majorité des participants (78%) à un salon trouvaient important que celui-ci s'engage véritablement sur les questions de développement durable. Ils étaient même 38% à déclarer qu'ils ne participeront pas à un événement dont l'ADN n'intègrerait pas la dimension durable. "Notre écosystème, nos partenaires, ont également des attentes grandissantes en matière de RSE, souligne Camille Gady, directrice des opérations de Reed Expositions France. Les fédérations professionnelles partenaires, les sponsors, notre organisation professionnelle Unimev, sans oublier la presse, souhaitent que nous nous engagions sur ces sujets."

Responsabilité environnementale

"Nous avons identifié quatre grandes thématiques : les déchets, le transport, la restauration et les achats responsables, poursuit Camille Gady, qui encadre notamment le service achats de Reed Expositions France. Nos stands sont par exemple conçus pour être réutilisés." Comexposium, un leader mondial de l'organisation d'événements, se mobilise également en matière de développement durable :

Sabrina Rautureau

"Nous utilisons des solutions modulables et réutilisables pour nos espaces presse, témoigne notamment Sabrina Rautureau, acheteuse hors production. L'entreprise Quaternion nous fournit des structures en bois". En 2019, Comexposium avait fait le choix de ne pas mettre de moquette au sol de la Paris Retail Week : une innovation audacieuse accompagnée d'une plus grande décoration des plafonds. "Pour les déplacements en taxi, nous favorisons les voitures hybrides ou électriques, quitte à attendre 2 minutes de plus", ajoute Sabrina Rautureau.

Les organisateurs de grands événements s'engagent aussi en matière de responsabilité sociale. "Le service achats de Reed Expositions France favorise l'insertion et la réinsertion professionnelles depuis une quinzaine d'années, complète Camille Gady. Il achète de nombreuses prestations auprès d'établissements et services d'aide par le travail (ESAT) ou d'entreprises adaptées (EA) : impression, objets publicitaires, saisie et qualification de fichiers, repas, conditionnement, mise sous pli, routage, blanchisserie..."

Lire la suite en page 2 : Sites, norme et autodiagnostic / Témoignage - "Le développement durable stimule la créativité"

Sites, norme et autodiagnostic

Pour intégrer la RSE dans leurs achats de prestations événementielles, les acheteurs consulteront avec profit plusieurs sites internet spécialisés. "Le portail Evénements 3.0 a pour ambition de rendre accessible au plus grand nombre l'événementiel responsable, explique Béatrice Eastham, à l'origine du site. Il donne de l'information, propose un moteur de recherche de solutions événementielles responsables et diffuse des actualités." Le portail, qui répertorie plus de 360 prestataires dans toutes les régions, compte aujourd'hui plus de 25 000 abonnés.

Les acheteurs trouveront aussi de précieux outils sur le site eco-evenement.org lancé en 2011 par la filière événementielle. Pour une première approche, il propose un éco-guide de plusieurs fiches métiers telles "Organisation, conception d'événements et de manifestations", , "Transport / hébergement / accueil", ou "Décoration, réalisation de stands", "Éclairage / sonorisation", etc. À un deuxième niveau, l'outil ADERE (www.evenementresponsable.fr) permet de réaliser un autodiagnostic environnemental de son événement. Le troisième niveau est celui des normes et des labels. La norme ISO 20121 est consacrée à l'événement dans une perspective de développement durable : elle vous apportera lignes directrices et meilleures pratiques.

Témoignage - "Le développement durable stimule la créativité"

Dan-Antoine Blanc-Shapira

En 2004, Dan-Antoine Blanc-Shapira, fondateur et CEO de l'agence de communication événementielle Sensation a initiés, avec un confrère, la démarche "éco-événement" au sein de la filière événementielle.

La démarche "éco-événement" a-t-elle porté les fruits que vous espériez ?

Les choses ne vont jamais aussi vite que l'on voudrait, mais il y a eu beaucoup de changement. Je constate une vraie prise de conscience. Après les militants des années 1960 et 1970, puis les inspirés, elle concerne aujourd'hui les pragmatiques. Depuis un ou deux ans, le mouvement s'accélère.

La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) pèse-t-elle sur la créativité ?

La RSE ne bride pas la créativité qui, au contraire, naît de la contrainte. Le développement durable est aujourd'hui un corollaire indissociable de l'événement, un passage obligé. Mais les agences de communication événementielle restent jugées sur l'intelligence, la créativité.

Quel est l'impact de la RSE en termes de coûts ?

Une autre idée fausse consiste à penser qu'un éco-événement coûte plus cher. Certains postes, comme le recyclage ou les produits bio, nécessitent plus de temps et ont des coûts plus élevés. Mais il est possible de réduire d'autres postes. Dans l'organisation du congrès HLM, nous avons par exemple économisé 7 000 m2 de moquette et réalloué ces sommes à des démarches qualitatives. La co-construction d'un éco-événement passe donc par un dialogue avec les acheteurs.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande

Retour haut de page