Recherche
Magazine Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Un regard averti sur les dépenses IT Hardware

Publié par le - mis à jour à
Un regard averti sur les dépenses IT Hardware
© olly - stock.adobe.com

Pour optimiser, digitaliser et contrôler les achats informatiques, le groupe Danfoss s'est appuyé sur la marketplace BtoB Markit.

Je m'abonne
  • Imprimer

La Covid-19 a sans doute accéléré et renforcé les usages des marketplaces auprès des grands groupes. "On ressent un réel engouement depuis un voire deux ans, particulièrement sur le segment IT qui souffre d'opacité", analyse Steve Barraud, directeur national France de Markit.

Le groupe Danfoss fait figure de novateur puisque qu'il prenait cette direction sur les achats IT Hardware dès 2012 ; après avoir réalisé une étude Total Cost of Ownership avec les responsables achats, les acheteurs IT et la DSI. À cette époque, sa base de données ne comptabilisait pas moins de 130 fournisseurs IT, représentant un surcoût et une perte de temps tant dans la gestion des contrats qu'au niveau du processus achats. Il décidait de tester la solution IT BtoB Markit au Danemark, où est installé le siège social, l'interfaçant avec l'ERP. "90% des utilisateurs peuvent ainsi effectuer leurs achats en parfaite autonomie. Dès qu'une commande sort du cadre établi, elle est adressée pour validation à l'acheteur concerné", détaille Steve Barraud. Le catalogue de références disponibles depuis la plateforme a été personnalisé et calibré aux besoins du groupe.

Déploiement progressif et... lucratif

Résultat, Danfoss constatait une réduction du prix moyen des produits de 14,5% la première année d'utilisation, entre 10 et 14% la suivante. Avec pareil outil, les économies peuvent atteindre jusqu'à 30%, selon Steve Barraud. "Nous négocions des contrats-cadres avec les marques plébiscitées par les clients. Les rabais obtenus sont directement implémentés au niveau du tarif affiché." Danfoss a également enregistré des délais de livraisons moyens inférieurs à 3 jours, contre 28 auparavant.

Progressivement, le groupe a fait le choix d'élargir le déploiement de la marketplace Markit, dans ses zones de rayonnement, pour optimiser, digitaliser et contrôler l'ensemble de ses dépenses informatiques atteignant 3 millions d'euros par an. "Bien que nous opérions avec le même business model pour les PCs et laptops, Danfoss emploie la plateforme pour les accessoires informatiques tels que les téléphones, casques, écrans, claviers, souris, disques durs, câbles et autres accessoires IT. Avec une réelle vue exhaustive et un contrôle sur ses dépenses au global, on se rend compte qu'il y a de vraies économies à réaliser."

Prise en main aisée et ergonomie transparente

Aujourd'hui, 66 de ses filiales y ont accès à travers 28 pays. "L'entreprise nous a convaincus par sa qualité de service, son support, sa flexibilité et sa capacité à entrevoir des économies sur le long terme. Cette solution nous offre un pilotage et un suivi des achats IT unique, simple et transparent", se réjouit Claus Mikkelsen, Global Category Manager au sein de Danfoss. Effectivement, la solution Markit IT repose sur un modèle économique attrayant, se soldant par la signature d'un contrat-cadre global assorti d'un taux de marge fixe, intégré au prix d'achat affiché.

Sa prise en main est aisée, son ergonomie se veut transparente. "Les utilisateurs visualisent également les stocks des grossistes et les délais de livraison", ajoute Steve Barraud. D'ici à 2028, elle devrait être accessible dans 55 pays du globe.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande