En ce moment En ce moment

Happytech : rendre les salariés heureux grâce aux technologies, c'est possible !

Publié par le - mis à jour à
Happytech : rendre les salariés heureux grâce aux technologies, c'est possible !
© WavebreakMediaMicro - Fotolia

Dans la quête du bien-être du salarié au travail, l'apparition de nouvelles technologies représente une "troisième voie", intéressante et novatrice pour contribuer à la qualité de vie des salariés. Une démarche qui est gage de résultats si elle remplit certains prérequis...

Je m'abonne
  • Imprimer

Le bien-être des salariés repose sur un environnement social favorable, avec des collègues et une atmosphère détendue, mais aussi un cadre matériel propice à l'épanouissement et à la productivité. À chaque entreprise, chaque secteur, ses besoins. Avant de développer et mettre en place des technologies au service des salariés, la démarche la plus pertinente est avant tout de consulter l'avis des salariés, afin de faire émerger les envies et besoins et leur apporter des solutions vraiment adaptées .

Constater les effets tangibles sur les équipes

Des téléconsultations de médecine, en passant par la mise en place d'une hotline pour assurer le soutien psychologique des salariés, celle d'applications pour suivre des cours de sport ou de langues, ou encore de plateformes internes pour valoriser et reconnaître le travail de ses collègues : les possibilités sont nombreuses pour renforcer l'épanouissement des salariés au travail, mais elles doivent être adaptées à chaque entreprise pour être pertinentes et efficaces. Chercher à comprendre ce dont les salariés ont besoin, puis mettre en place des systèmes, notamment technologiques pour contribuer à leur épanouissement, c'est déjà un bon début pour le bien-être !

Valorisés et écoutés, les salariés se sentent davantage pris en considération et reconnus comme individualités qui comptent dans l'écosystème de l'entreprise. Les effets sont immédiats et tangibles : moins d'absentéisme, plus de productivité et d'engagement et, in fine, moins de turnover.

Mesurer ce qui fonctionne pour l'adapter

Outre les constats réalisés, il existe des solutions pour mesurer plus précisément si ce qui a été mis en place fonctionne, et d'une manière générale, si les salariés se sentent épanouis dans leur environnement de travail. Certains outils, dont certains technologiques, existent et sont assez performants : par exemple, des plateformes en ligne sur lesquelles les salariés peuvent se rendre, et répondre à des questions permettant de recueillir et calculer leur taux d'engagement, leur motivation, leur épanouissement. Ces outils d'enquêtes internes anonymes sont de véritables thermomètres de l'entreprise et donnent de réelles indications de l'état d'esprit des équipes.

De nombreuses technologies émergent et contribuent de manière très pertinente au bonheur des salariés dans l'entreprise, il n'en demeure pas moins que seule une culture d'entreprise bienveillante est capable d'apporter un environnement agréable, favorisant l'émergence et l'adoption d'outils tech supplémentaires. La technologie en soi ne peut être la seule réponse à la qualité de vie au travail, elle est une condition nécessaire, mais non suffisante au bonheur, elle doit être adaptée et actualisée pour tenir compte des besoins des salariés et de leurs évolutions.

Par

Jennifer Sitruk, directrice France de Perkbox, plateforme de services pour le bien-être et l'engagement des salariés. Elle a débuté sa carrière en tant que chargée de l'innovation et de la diversification chez Smartbox, avant de de rejoindre Edenred, en tant que chargée du développement produit.

Je m'abonne

Marie-Amélie Fenoll

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet