En ce moment En ce moment

Tronico déploie un logiciel pour coter ses fournisseurs

Publié par La rédaction le

La société spécialisée dans les équipements électroniques a choisi l'éditeur Pertinence pour améliorer la productivité de ses acheteurs lors des appels d'offres.

Je m'abonne
  • Imprimer

Tronico, spécialiste des équipements électroniques, vient de déployer le logiciel Novare Buyware de l'éditeur Pertilience pour faciliter la cotation des fournisseurs lors de ses appels d'offres. Jusqu'à présent, les réponses de ces derniers étaient stockées sur des fichiers Excel différents. «Nous perdions beaucoup de temps à rechercher les prestataires ayant répondu ou non à nos demandes de devis et surtout à retrouver leurs offres. Il était donc compliqué d'évaluer la ponctualité et la pertinence des réponses», témoigne Christophe Morel, directeur du service achats de Tronico. En outre, la totalité des échanges avec les fournisseurs s'effectuaient manuellement, par l'intermédiaire de la messagerie Outlook.

«Grâce au système de workflow du logiciel et à la centralisation des informations, nous allons gagner du temps et mieux suivre l'état d'avancement de nos demandes, reprend Christophe Morel. Nous espérons ainsi nous appuyer sur l'historique des offres fournisseurs et bénéficier d'un meilleur archivage de toutes les offres.»

Le déploiement rapide du logiciel a été un critère d'achat décisif. «Si notre responsable informatique nous avait dit que l'implémentation de Novare Buyware était compliquée, nous n'aurions sûrement pas acheté ce logiciel», assure Christophe Morel. Le directeur achats n'a, toutefois, pas souhaité communiquer sur le prix de la solution. Le volume d'achats de Tronico est estimé à environ 40 millions d'euros, soit deux tiers du chiffre d'affaires de l'entreprise. Tronico compte près de 500 fournisseurs référencés.

Je m'abonne

La rédaction

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

IT / Digital

Par Adrien Gendre, directeur associé chez Vade Secure

92% des attaques démarrent par un mail de phishing : un chiffre qui ne diminue pas malgré les dispositifs mis en oeuvre et les actions de sensibilisation. [...]