Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Sécurité des Réseaux : protégez sans entraver la productivité des collaborateurs !

Publié par le - mis à jour à

Alors que l’organisation du travail a été bouleversée par la crise sanitaire, de nouveaux enjeux de sécurisation des réseaux émergent. Pour ne pas stopper l’élan de la relance, les entreprises doivent repenser leurs stratégies. Décryptage avec Lionel Audras d'inmac wstore.

  • Imprimer

Depuis mars 2020, les transformations qui ont affecté nos vies personnelles comme professionnelles sont innombrables. Le gel hydroalcoolique et les masques sont entrés dans nos vies et nous les avons acceptés. Nos comportements, eux aussi, ont été transformés par la pandémie de COVID-19. Oubliées les poignées de main, oubliée la bise… Ces réalités font désormais partie de nos quotidiens. Nous pouvons les regretter, y penser avec une pointe de nostalgie, mais les conditions sanitaires nous les ont imposées afin de préserver notre santé autant que nos activités. La résilience, qui caractérise notre capacité à surmonter les chocs traumatiques, est une qualité indispensable pour rebondir et se relancer. Mais pour se montrer résilient, il faut aussi comprendre le contexte qui nous entoure. « C’est pour cette raison qu’avec notre partenaire Cisco, nous avons interrogé près de 3200 décisionnaires IT d’entreprises de toutes tailles, dans 21 pays, précise Lionel Audras, Responsable de l'équipe Solutions Infrastructure d'inmac wstore, pour mesurer l’impact du télétravail et de l’hybridation du travail sur la sécurité ».

 

A nouvelles réalités, nouveaux besoins…

« Notre étude révèle qu’en France, la proportion d’entreprises comptant plus de la moitié de collaborateurs travaillant à distance est passée de 15% avant la pandémie à 64% au plus fort de la crise, au printemps 2020 », observe Lionel Audras. Cette transformation profonde de l’organisation du travail est un véritable phénomène de société qui va s’installer durablement. Ainsi, selon l’étude inmac wstore / Cisco, 32% des entreprises françaises s’attendent à ce que le nombre de télétravailleurs augmente, même quand la pandémie sera derrière nous. « Avoir 100% des équipes présentes toute la semaine dans les locaux de l’entreprise, cela n’arrivera plus, commente Lionel Audras. Gain de temps dans les transports, meilleur équilibre entre vie personnelle et professionnelle, concentration optimisée… Entreprises et collaborateurs ont tiré les enseignements de la crise sanitaire et mesuré les bénéfices organisationnels du télétravail ». Mais lorsqu’ils accèdent à distance au système d’informations de leur entreprise, les collaborateurs s’exposent et exposent l’organisation elle-même à de nouveaux risques. « Près d’un responsable IT sur deux en France, estiment ainsi que les éléments les plus difficiles à protéger dans un environnement distant sont les périphériques personnels, affirme Lionel Audras. Et cela a un impact sur les stratégies et sur les investissements ».

 

Investir pour accélérer

Ainsi, il apparaît qu’en France, 33% des responsables IT prévoient d’investir en priorité sur la sécurité de l’accès au réseau. « Les entreprises ne doivent pas se demander si elles seront victimes d’une attaque, mais quand celle-ci interviendra », continue Lionel Audras. Accepter la menace, c’est déjà s’y préparer. Alors que la relance économique est déjà au rendez-vous, il faut tout mettre en œuvre pour que ce fantastique élan ne soit pas stoppé net par une cybermalveillance. Cisco le rappelle régulièrement : « L'e-mail est l'une des méthodes préférées des cybercriminels pour attaquer les entreprises. Les attaques de messagerie d'entreprise (BEC) constituent aujourd'hui l'une des menaces qui augmentent le plus rapidement ». Ainsi, au cours des dernières années, le nombre d'attaques de ce type a doublé et les montants dérobés ont triplé : les pertes estimées s'élèvent à 26 milliards de dollars entre 2016 et 2020. « Il existe plusieurs solutions comme Cisco Umbrella ou encore Cisco Cloud Mailbox Defense, précise Lionel Audras, qui permettent de limiter la surface d’exposition au risque de l’entreprise et des collaborateurs en portant les efforts de sécurisation sur le cloud ». Cisco Umbrella utilise la couche DNS pour stopper les menaces sur tous les ports et pour tous les protocoles, même les connexions IP directes. Et grâce à son déploiement rapide et facile, Cisco Cloud Mailbox Defense agit comme une solution de sécurité supplémentaire qui veille à ce que votre équipe, vos e-mails et votre entreprise bénéficient de la meilleure protection possible.

« En bloquant les menaces avant qu’elles n’atteignent les terminaux, la messagerie ou le réseau, conclut Lionel Audras, vous permettez à vos équipes de se concentrer sur l’essentiel : profiter pleinement de la reprise économique et ne plus manquer aucune opportunité ! ».