En ce moment En ce moment

(Tribune) Les ESAT face à leurs nouvelles contraintes

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

Renforcer les relations des ESAT avec le monde professionnel

La commission des finances du Sénat pointe les pistes à suivre telles que le renforcement des relations des ESAT avec le monde économique et le rapprochement des établissements entre eux.

Parmi les 13 recommandations qui encouragent l'adaptation des ESAT pour s'adapter aux nouveaux enjeux, 8 concernent une meilleure prise en compte des besoins des usagers d'ESAT avec le développement du temps partiel, la formation des moniteurs d'atelier, la réforme du système d'information des maisons départementales des personnes handicapées, la signature de contrats pluriannuels d'objectifs et de moyens, l'aide à la modernisation de l'outil de travail, le maintien du financement des ESAT par l'Etat ou la création d'indicateurs de performance.

Les 5 autres recommandations touchent principalement au renforcement de l'activité économique des ESAT : l'instauration d'une évaluation de potentiel d'employabilité des personnes en situation de handicap, l'accroissement de la durée de l'aide de l'AGEFIPH à l'intégration au milieu ordinaire, la mise en place d'une base de données unique permettant de faire mieux connaître le STPA ou l'évaluation du recours aux ESAT par les collectivités publiques.

La recommandation numéro 10 nous semble particulièrement pertinente : intégrer davantage, dans le projet individuel des personnes accueillies en ESAT, des expériences en milieu ordinaire - stages, mises à disposition sur des missions précises. Quoi de mieux que de faire connaître la valeur ajoutée d'un travail d'ESAT en s'appuyant sur ce dispositif ?

Il est cependant déjà bien difficile d'intégrer un travailleur en provenance d'une EA (entreprise adaptée) en milieu ordinaire, qu'en sera t-il des travailleurs en provenance d'ESAT ?

Si ces préconisations nous semblent fondamentales dans l'avenir des 120 000 personnes en situation de handicap et de leurs accompagnants, nous restons cependant dubitatifs quant à leur mise en oeuvre. En effet, en 2009 déjà, le rapport d'Opus "appui des services de l'Etat à la modernisation et au développement des ESAT dans leurs missions médico-sociale et économique" soulignait la plupart des éléments retrouvés dans le rapport de 2015.

Mais peut-être est-il nécessaire de continuer à enfoncer le clou et rappeler régulièrement les fondamentaux des orientations nouvelles de l'Etat vis-à-vis de l'avenir des ESAT ?

Par Dominique du Paty de Clam, présidente de Handiréseau

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Par Dominique du Paty de Clam, Handiréseau

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet