En ce moment En ce moment

DossierDe l'acheteur au leader for extended development (LED)

Publié par le

1 - Au commencement...

La crise des matières premières de 1973 obligeait l'industrie française à consommer moins pour ne pas impacter les prix par des hausses !

Les premières formations achats en France n'avaient pas pour objectif d'apprendre à acheter moins cher, mais d'apprendre à consommer moins, d'utiliser moins de matières (design to cost, analyse des risques, couvertures à termes...). Ce sont sans doute les causes de l'exception de la culture achats en France comparée au reste du monde...

À l'époque, les entreprises européennes, dans le sillage des consolidations stratégiques en cours (Renault-Volvo, Aérospatiale et ses débuts européens, etc.), commencent à penser à une politique d'achats commune au niveau européen. Il ne s'agissait plus uniquement de consommer moins, mais d'avoir une vraie culture achats commune aux différentes branches européennes, afin de diminuer les coûts en consolidant les achats.

Bernard Gracia

Bernard Gracia

Directeur de l'EIPM

L'auteur

Titulaire d'un MBA de l'Université du Texas (Austin), Bernard Gracia a dirigé le MAI (Institut du management de l'achat industriel) de Bordeaux dans les années quatre-vingt.

En 1990, il a rassemblé des entreprises telles qu'Alcatel, Nokia, Philips et Renault pour fonder the European institute of purchasing management (EIPM). Directeur de l'EIPM, il a lancé le premier programme de MBA spécialisé en stratégies achats en Europe.

Bernard Gracia, directeur de l'EIPM (European institute of purchasing management)

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet