En ce moment En ce moment

Ouifield : une plateforme achats pour le monde coopératif agricole

Publié par le - mis à jour à
Ouifield : une plateforme achats pour le monde coopératif agricole

L'exploitant agricole est un chef d'entreprise avec des dépenses de biens et de services. Comment l'aider à acheter mieux dans un monde agricole en crise? Réponse avec Emmanuel Houlès, directeur des offres et achats de Ouifield, plateforme d'achats d'InVivo, groupe coopératif agricole français.

  • Imprimer

A l'heure de la clôture du Salon de l'Agriculture Porte de Versailles à Paris, des questions demeurent : comment aider au mieux les agriculteurs à vivre de leur métier? "30% des agriculteurs gagnent moins de 350 euros par mois. Un de nos rôles est de les aider à acheter mieux", explique Emmanuel Houlès, directeur des offres et achats de Ouifield, plateforme d'achats d'InVivo, premier groupe coopératif agricole français. Lancée en février 2017, Ouifield se définit comme un réseau intermédié dédié au monde agricole et rural proposant des offres négociées aux coopératives agricoles et à leurs exploitants mais aussi à des clients extérieurs notamment dans le secteur agroalimentaire.

L'agriculteur : un chef d'entreprise avec des dépenses d'achats de biens et services

Avant, les achats indirects étaient simplement la fonction support du groupe InVivo. Aujourd'hui, ils sont rattachés à l'un des 5 métiers du groupe : " In vivo food and tech ". Il s'agit du 5e métier de l'entreprise. " Nous avons vocation à être transverses. Car dans le terme "tech" de food and tech, nous retrouvons le digital et le marketing", détaille Emmanuel Houlès. Les achats sont donc gérés au sein d'une BU qui a développé un business achats pour les coopératives. Celle-ci compte aujourd'hui 16 personnes. La direction achats bien et services a crée Ouifield avec 3 pôles distincts : une direction offres et achats, une direction digitale avec une plate-forme digitale "Ouifield" et une direction commerciale qui gère 5 régions (avec des responsables régionaux comme interlocuteurs dédiés aux coopératives).

"En créant Ouifield, nous avons voulu collectivement remettre l'agriculteur au coeur du système. L'exploitant agricole est un chef d'entreprise qui a ses propres dépenses d'achats de biens et de services. Or 18% de son chiffre d'affaires n'est couvert par aucune offre coopérative. L'idée avec Ouifield c'est de lui apporter de la valeur sur ces 18%", souligne un communiqué du groupe.

Un potentiel de 350 000 exploitants agricoles

Désormais, les coopératives adhérentes et les exploitants ainsi que des sociétés extérieures peuvent bénéficier d'offres négociées aux meilleures conditions, avec de 5% à 50% d'économies selon les catégories, selon InVivo. "Etre client In Vivo c'est tirer des bénéfices des effets de volumes grâce à la mutualisation des achats", souligne Emmanuel Houlès. Parmi les familles d'achats, citons les véhicules, les services généraux, la manutention, l'énergie, les pneumatiques, la location de matériel et la location de voiture. Plus qu'un simple portail d'achats, Ouifield veut "contribuer à renforcer le lien social dans les campagnes". Ouifield compte aujourd'hui plus de 80 fournisseurs acteurs sur l'ensemble des offres, et 190 clients membres de l'union In Vivo (les coopératives mères) avec un ensemble de filiales. "Nous avons un potentiel de 350 000 exploitants agricoles", s'enthousiasme Emmanuel Houlès, directeur des offres et achats de Ouifield.

Au-delà des simples offres sur catalogue, le rôle de la direction achats est d'accompagner les adhérents sur des gros appels d'offres ou dans la construction de stratégies d'achats. Elle organise également des réunions de groupes de travail pour donner à ses adhérents une vision globale du marché. Enfin, "L'achat local est très important. Le digital est sans frontières. Notre plate-forme s'appuie donc aussi sur le tissu économique local : réseau d'agences, de concessions en s'appuyant sur le système existant", développe Emmanuel Houlès.

Les achats travaillent aussi sur le parcours client afin de le rendre plus fluide et plus interactif. La plate-forme propose également des opérations promotionnelles continues et des animations commerciales. "A titre d'exemple, nous avons une offre promotionnelle sur des chariots télescopiques avec le loueur de matériel Loxam vers le mois de mai pour les campagnes céréalières", illustre le directeur des offres et achats de Ouifield. Et de conclure "Nous construisons également des offres avec des startups dans différents secteurs, comme celui des transports et des services collaboratifs".



Marie-Amélie Fenoll

Marie-Amélie Fenoll

Journaliste

Journaliste depuis près de 6 ans, j’ai rejoint l’univers des achats et de la presse professionnelle en 2010. Un nouveau monde s’est ouvert à moi sur le [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet