En ce moment En ce moment

Les tendances et priorités des départements achats pour 2018

Publié par le


Les priorités des départements achats en 2018 et les chiffres-clés à retenir sont :

- Les objectifs de réduction des coûts ne sont plus autant prioritaires pour les décideurs achats. En 2018, 72% des personnes interrogées déclarent que la réduction des coûts est le premier objectif des directions des achats. Ce pourcentage est à son plus bas niveau depuis 2013, avec notamment une chute de près de 10 points par rapport à 2017. C'est aussi la première fois que ce pourcentage est en baisse, après cinq années d'augmentation.

- Seuls 4% des acheteurs interrogés indiquent bénéficier de bonus uniquement sur les gains achats. Un résultat démontrant que les acheteurs sont bien loin de l'image de simples "cost killers" que certains veulent leur attribuer.

- L'heure est aujourd'hui à la calinothérapie dans les relations entre acheteurs et fournisseurs. Ou la crainte de ne pas être livré en temps et en heure, à la qualité attendue. Selon 70% des répondants, la continuité et la sécurisation des achats et des approvisionnements seront des préoccupations plus importantes en 2018 qu'en 2017. Un résultat tout à fait significatif et qui témoigne de la tension qui peut exister sur la chaîne d'approvisionnement.

- Près de 59% des répondants affirment que leur entreprise ou leur organisation a mis en place des actions pour vendre leurs besoins à certains de leurs fournisseurs et leur donner (encore) plus envie de travailler avec eux. Résultat : les acheteurs chouchoutent leurs prestataires stratégiques et veulent devenir le meilleur client de leurs fournisseurs.

- Le pourcentage d'achats "Made in France" dans le B-to-B est désormais suivi par une part significative des entreprises et des entités publiques. Et près 46% des répondants, quel que soit le secteur, considèrent le "Made in France" dans leurs critères d'attribution du business. A l'opposé des achats "Made in France", les achats dans les pays à bas coûts semblent perdre du terrain. En effet, pour 67% des répondants, il ne s'agit pas d'un axe de travail (en hausse de 4 points par rapport à 2017).

- Près de 56% des répondants déclarent que la performance achats de leur entreprise est évaluée en priorité à l'aune des économies réalisées, loin devant la contribution des achats au chiffre d'affaires (12%).

Et les deux partenaires, de se réjouir des évolutions de la fonction achats qui "a peu à peu démontré son rôle stratégique, passant d'une approche "adversariale" de réduction des prix à une logique de management de coût total d'acquisition et d'apporteur d'innovations", selon Olivier Wajnsztok. Et Marc Sauvage de conclure: "D'une fonction quasi administrative il y a quelques décennies, elle est devenue un acteur essentiel de la création de valeur dans l'entreprise, estime Marc Sauvage, qui considère qu' "une nouvelle ère est devant nous et annonce l'émergence de transformations profondes. Comme souvent, pour obtenir le succès, il faut être capable de se projeter dans le futur : c'est ce que nous permet cette étude".

Lire tous les articles issus de cette étude:

- Réduction des coûts et performance, les lignes bougent

- Gestion des relations fournisseurs: vers la calinothérapie

- Achats, développement durable et RSE : des réalités très contrastées

- La fonction achat toujours bien positionnée en interne

Huit personnalités des achats

Six personnalités des achats ont travaillé aux côtés d'AgileBuyer et du CNA, fédérées en un comité scientifique "dont l'ensemble des compétences et connaissances apportent une expertise supplémentaire à l'étude. Comme lors de chaque édition, ses membres participent pleinement aux travaux de recherche, d'échanges et de publication autour de l'étude. Ils proposent notamment un certain nombre d'orientations, selon l'évolution des problématiques achats qu'ils peuvent rencontrer au quotidien, mais également en fonction des sujets qui font l'actualité du métier."

Il est composé de Karine Alquier-Caro, directrice des achats chez Legrand ;Francois Basier, responsable des achats chez Total; Jean Bouverot, responsable ministériel des achats au ministère des Armées ; Françoise Guillaume, directrice des achats de la Société Générale ; Coline Pont, directrice des achats de AccorHotels France ; Romaric Servajean-Hilst, chercheur-associé au Centre de recherche en gestion de l'Ecole polytechnique. Marc Sauvage, président National du Conseil national des achats et Olivier Wajnsztok, directeur associé chez AgileBuyer, faisaient également partie de ce comité.


*Méthodologie de l'étude:

L'étude a été réalisée entre le 22 novembre et le 4 décembre 2017 via un questionnaire en ligne adressé à un panel ciblé de personnes exerçant dans les achats, tous secteurs confondus. Les résultats de cette étude sont basés sur les réponses de 628 professionnels des Achats ayant intégralement répondu au questionnaire (les réponses partielles n'ont pas été prises en compte). Il s'agit donc d'un panel qui reflète bien la fonction, dont les réponses permettent de déterminer les tendances du métier et les priorités.

Répartition du panel:

Fonction des répondants :27% de directeurs achats - 36% de responsables achats - 5% de coordinateurs achats - 32% d'acheteurs

Taille de leurs entreprises: moins de 5000 salariés: 47% - 250 à 4999 salariés: 36% - 10 à 249 salariés: 14% - moins de 10 salariés: 3%

Branche d'activité de leurs entreprises:

Automobile, aéronautique, autres secteurs de transport: 20 %
Construction, énergie, eau, gestion des déchets, immobilier: 18%
Mécanique, métallurgie, équipement, meuble, textile et autres: 15%
Banque, assurance, com/média, ingénierie et R&D, formation: 9%
Agroalimentaire, hôtellerie, restauration, loisirs: 7%
Santé, action sociale: 7%
Chimie, caoutchouc, plastique, bois, papier, imprimerie: 6%
commerce inter entreprise, conseil aux entreprises, juridique/comptabilité: 5%
Informatique/télécom: 5%
Distribution générale et spécialisée: 5%
Transport/logistique: 5%

la rédaction

La rédaction vous recommande

Par AirPlus

Avec la multiplication des deplacements professionnels la gestion des depenses devient un reel enjeu pour les entreprises Vous cherchez une [...]

Sur le même sujet

Ecosystème

Par Camille George

Si les cérémonies de remise de la Légion d'honneur sont traditionnellement solennelles protocolaires, celle de Dominique du Paty de Clam s'est [...]