Mon compte Devenir membre Newsletters

L'impact économique des achats durables démontré

Publié le par

Ecovadis, PricewaterhouseCoopers et l'Insead viennent de publier un modèle qui permettrait de quantifier le retour sur investissement d'une politique d'achats responsables.

Quel est le retour sur investissement d’une politique d’achats responsables? C’est la question à laquelle ont tenté de répondre Ecovadis, PricewaterhouseCoopers et l’Insead en proposant un modèle d'évaluation de l'impact financier des achats responsables, à partir de l’analyse de 30 études de cas.
 

Pour quantifier le retour sur investissement de ces initiatives (recours aux ateliers protégés, réduction des emballages, éco-conception des produits, etc.), trois types de gains ont été identifiés: l’optimisation des coûts, la réduction des risques et l’accroissement du chiffre d’affaires. Or, selon le modèle, les gains en termes de réduction des coûts et de hausse du chiffre d’affaires se sont avérés particulièrement négligeables pour les 30 entreprises étudiées: 0,05% pour le premier et 0,5% pour le deuxième.
 

Toutefois, l’étude note une certaine importance des gains générés par la valorisation de la réduction des risques fournisseurs (pollutions locales induites par certains produits ou chaînes d’approvisionnement, recours au travail des enfants, etc.) Des actions qui ont pu entraîner des coûts équivalent 0,7% du revenu des entreprises étudiées. Enfin, ce risque entraîne aussi des dommages indirects, notamment en termes d’image. Mais également sur la valeur du cours de bourse des entreprises étudiées. En effet, selon le modèle, le refus d’acheter responsable peut entraîner une chute du cours de 12% en moyenne!