Mon compte Devenir membre Newsletters

L'Adra se penche sur le conseil spécialisé

Publié le par

Une quarantaine de directeurs achats ont entamé leur matinée au Fouquet's le 12 janvier dernier, invités par l'Association des directeurs et responsables achats (Adra) à l'occasion de son rendez-vous annuel. Au menu : le conseil spécialisé.

Pour son deuxième rendez-vous annuel le jeudi 12 janvier, l’Adra (Association des directeurs et responsables achats) s’est penchée sur le sujet du “conseil spécialisé : quelle valeur ajoutée ?” au Fouquet’s. Lors de cette matinée, différents cabinets parrainés par les directions achats ayant eu recours à leurs services ont échangé avec la salle. Ces cabinets spécialisés se sont relayés au micro pour 30 minutes de présentation.

Cinq cabinets spécialisés et leurs parrains acheteurs

Le célèbre vacancier Pierre et Vacances a retenu le cabinet EasyPics spécialisé dans le management de l'ensemble des informations relatives aux fournisseurs, pour un système d’information achats. « Nous voulions un prestataire qui puisse nous comprendre et nous souhaitions également ne pas faire du off-shoring mais garder une solution en France », souligne Martin de Neuville, directeur achats du groupe Pierre & Vacances-Center Parcs. Une meilleure compréhension sans doute pas étrangère au passé d’acheteur de GDF Suez de Jérôme Nalain de chez EasyPics. Ainsi, le prestataire propose des solutions pour créer des bases de solutions achats à partir des fichiers fournisseurs. Il travaille sur certaines demandes spécifiques comme pour La Poste qui souhaitait connaître le nombre de PME parmi ses fournisseurs. La société CCTX transports, logistique, tax and duties a été sélectionnée par Eramet Alliage, spécialisée dans les métaux. Avec ses 17 à 18 sites en Europe, la partie distribution est stratégique, avec un budget d’environ 15 millions d’euros par an pour les transports.

Enfin, Lagardère Active a sollicité le cabinet Leyton pour la catégorie d’achat télécoms et ainsi réussi à économiser près de 600 000 euros pour une famille d’achats réalisant 4 millions d’euros de dépenses. « D’une manière générale, on peut noter 5 à 35 % de surfacturation pour les budgets télécoms », met en garde Patrick Honorien, responsable grands comptes chez Leyton. Enfin, Famar, sous-traitant dans le secteur pharmaceutique, s’est appuyé sur l’expertise de Factea Waste Management pour optimiser la gestion des déchets de ses cinq usines. Avec au final, un résultat de près de 40 % d'économies, soit environ 600 000 euros. De son côté, Diagma, éditeur de logiciels a travaillé sur la supply chain services d'une société dont elle a réussi à réaliser une économie de près de 18 % sur le budget transports.

Si cette matinée a fait la part belle aux prestataires, cette deuxième édition a été l'occasion pour de nombreux acheteurs d'échanger de manière informelle sur des problématiques communes. Des échanges qui sont également au menu des jeudis de l'Adra, soit le rendez-vous mensuel de l'association autour d'un sujet stratégique pour l'ensemble des acheteurs.