Mon compte Devenir membre Newsletters

“J'ai voulu des outils simples et concrets pour les acheteurs”

Publié le par

Fondée par Jean-Baptiste Pivard, ancien acheteur senior chez Pfizer, la société Optiachats développe et commercialise des outils et services simples et concrets destinés aux organisations achats. Présentation de son baromètre et de sa solution Buyer's Tool.

“J'ai voulu des outils simples et concrets pour les acheteurs”

La société Optiachats développe et commercialise des outils et services simples et concrets destinés aux organisations achats. Elle propose actuellement trois produits et services :

  • Le Purchasing Maturity Model, qui se veut un support des audits de maturité réalisés en interne par les organisations achats.
  • The Buyer’s Tool, un outil spécialisé, conçu au départ pour les achats de prestations intellectuelles mais qui ne s'y limite pas.
  • Et enfin un service de support opérationnel avec la prise en charge d’appels d’offres.

Développé par des acheteurs ayant utilisé bon nombre d’outils achats existants, the Buyer’s Tool est hébergé sur les serveurs de la société. Construit pour être utilisé quotidiennement par l’ensemble de l'organisation achats, il contient actuellement six modules :
Indices : pour négocier au mieux avec les indices Syntec et Insee.
Négociations TJM : pour aborder d'une manière factuelle les négociations des taux journaliers moyens.
Négociation internationale : pour comparer les pays à l’aide d’indices prenant en compte des données économiques et sociales.
Enquêtes achats : pour réaliser simplement et rapidement des enquêtes auprès de vos clients internes, utilisateurs et prestataires.
Maturité achats : pour évaluer et suivre la maturité de votre département et de vos catégories achats.
Économies : pour suivre la performance de votre organisation achats pour cet indicateur.


Genèse du Buyer's Tool

Baromètre achats

En dehors de cette offre tripartite, la société Optiachats s'est aussi essayée au délicat exercice du baromètre achats en se fondant sur le Purchasing Maturity Model (PMM), référentiel de mesure de la maturité achats inspiré des travaux de l’université américaine Carnegie Mellon (à l’origine des référentiels ISO 20000, ITIL et CMMI). Le PMM aborde l’ensemble des pratiques de gestion d’un département achats et des catégories achats. La première mouture du baromètre achats réalisé en 2011 par Optiachats auprès de plus de 1 000 acheteurs répartis dans des entreprises européennes a mis en évidence une bonne structuration des organisations achats et un niveau satisfaisant en matière de professionnalisation des acheteurs.

Les insuffisances révélées sont principalement basées sur le manque d’intégration des concepts achats dans les entreprises. Pour les départements achats, une meilleure communication de leurs politiques, stratégies et procédures permettrait une plus grande appropriation des bonnes pratiques achats par l’ensemble de l’entreprise. Pour le management des catégories achats, la relation avec les clients internes doit être améliorée pour faciliter le déroulement des projets des acheteurs. C’est là aussi, dans le développement de la communication avec les différentes parties prenantes, que les acheteurs trouveront des pistes d’amélioration. Le référentiel est applicable à l’ensemble des organisations achats, production ou hors production, quel que soit le secteur d’activité.


Détail du niveau de maturité par secteur d'activité

Le tableau ci-dessous donne un aperçu du niveau de maturité achats. Ce dernier varie d'un secteur d'activité à l'autre. Les secteurs d’activité ayant un niveau de maturité le plus élevé sont :

  • Conseil et gestion des entreprises.
  • Télécommunications.
  • Automobile, aéronautique et autres matériels de transport.


Les principales conclusions

Emmanuelle Serrano et Jérôme Pouponnot