Mon compte Devenir membre Newsletters

Danone et SAP développent un outil de mesure de l'empreinte carbone

Publié le par

Danone et son éditeur de solution de gestion SAP viennent de mettre au point deux modules dédiés à la mesure de l'empreinte carbone. Le groupe entend réduire son bilan carbone de 30 % d'ici à 2012 et vise 35 000 produits, notamment laitiers pour atteindre son objectif.

De gauche à droite : Jeam-Marc Lagoutte, directeur général du système d'information de Danone; Myriam Cohen-Welgryn, directrice générale Nature de Danone et Nicolas Sekkaki, directeur général de SAP en France

De gauche à droite : Jeam-Marc Lagoutte, directeur général du système d'information de Danone; Myriam Cohen-Welgryn, directrice générale Nature de Danone et Nicolas Sekkaki, directeur général de SAP en France

C'est ce qu'on appelle de la captation d'innovation fournisseur. Mardi 6 décembre, le groupe agro-alimentaire Danone a présenté son dernier module de gestion consacré à la mesure de l'empreinte carbone de ses produits, développée en collaboration avec l'éditeur SAP. Ce partenariat de co-conception vise à répondre à l' objectif que Danone s'est fixé en 2008 : réduire de 30 % son bilan carbone à l'horizon 2012. Aujourd'hui, Danone fait état d'une empreinte carbone de de 14 millions de tonnes équivalent CO2. Dans les faits, le groupe s'est rapproché de son fournisseur de solutions de gestion SAP afin que ce dernier puisse adapter deux modules de comptabilité analytique du logiciel gestion financière Business Objects, financial information management et profitability & cost management, à son besoin de mesure de la performance environnementale par produit et par entité du groupe.

80 % des donnés déjà gérées par SAP

Danone entend ainsi mesurer l'impact des émissions de gaz à effet de serre de quelques 35 000 produits, en majorité laitiers. Pour se faire, le groupe agro-alimentaire prend alors en compte les différents coûts de fabrication et d'exploitation : matière premières, modes de transport, emballages, conditionnement de fin de vie... A ces différents paramètres il agrège une valeur carbone, préalablement définie avec le concours notamment du cabinet PwC. "80 % des informations relative au cycle de vie des produits dont nous avons besoin sont déjà gérées par SAP, qui équipe la plupart des divisions du groupe", explique Jean-Marc Lagoutte, directeur général des systèmes d’information de Danone, qui ajoute que le coût de déploiement des deux modules adaptés n'a été que marginal. Aucun serveurs supplémentaire requis et il n'aura fallu que 500 jours/homme pour implémenter en huit mois la solution sur le système d'information du groupe agro-alimentaire.

Une performance sous l'égide d'un comité Nature

Danone a également annoncé avoir cédé ses droits de propriété intellectuelle en tant que co-concepteur de l'innovation à l'éditeur SAP. Ce dernier demeure donc seul détenteur des droits d'exploitation, à des fins de de commercialisation, de la solution développée avec le groupe agro-alimentaire. En contre-partie, Danone dispose d'une maintenance et d'un plan de progrès entièrement assuré par SAP. Il se félicite également de pouvoir bénéficier grâce à cette innovation d'un avantage concurrentiel sur le marché agro-alimentaire. Quant au contrôle de la mesure de l'empreinte carbone, elle relève de la responsabilité d'un comité nature, créé à cet effet et composé notamment de membre de la direction achats de Danone, afin d' optimiser le déploiement des modules au sein des différentes entités de l'entreprise concernées. Initiés en Espagne, en Belgique et aux Etats-Unis, les projets de déploiement concerne une quarantaine de filiales d’ici à la fin 2012. Ce déploiement devrait ainsi couvrir 70 % du chiffre d'affaires du groupe. A terme, la solution doit être généralisée à 50 filiales pour couvrir les quatre domaines d'activité : produits laitiers frais, eaux en bouteille, nutrition infantile et nutrition médicale.