Mon compte Devenir membre Newsletters

BravoSolution organise un speed dating de partage d'expériences de la fonction achats

Publié le par

Fin janvier, la société BravoSolution a organisé un speed dating, à l'hôtel Park Hyatt, pour favoriser le partage d'expériences au sein de la fonction achats après avoir donné la parole en matinée à trois de ses clients grands comptes (Eramet, McDonald's et Air Liquide).

Speed dating BravoSolution organisé au Park Hyatt le 26 janvier 2012

Speed dating BravoSolution organisé au Park Hyatt le 26 janvier 2012

Ni un salon dans lequel on présente ou vend l'entreprise, ni un débat lors duquel on discute seulement d'un sujet mais plutôt une rencontre lors de laquelle des clients échangent sur leurs expériences achats. C'est ce que cherchait à créer BravoSolution le 26 janvier 2012 en organisant un speed dating à l'hôtel Park Hyatt, à Paris.
Pari réussi d'après l'atmosphère de convivialité et d'échanges de l'événement. Les rencontres ont été programmées à l'avance et se sont faites autour d'une quinzaine d'ateliers.

De bons résultats en 2011 pour BravoSolution

« En 2011, nous avons enrichi notre portefeuille clients de 97 nouvelles références dont 15 en France », annonce fièrement Bruno Pillon, directeur général de BravoSolution, en introduction de la session plénière. Depuis sa création, en juin 2000, cette société a fait son chemin et figure aujourd'hui parmi les principaux acteurs de l'outsourcing, des systèmes d'informations achats et du conseil stratégique et opérationnel achats, à l'échelle internationale. De nouveaux bureaux ont été ouverts en 2011 en Allemagne et à Dubaï. Le chiffre d'affaires réalisé par la société en Chine, au Mexique et aux États-Unis a aussi enregistré une belle progression (+ 28 %).

Rappelons aussi que le spécialiste des solutions logicielles de supply management a signé en novembre 2011 un accord avec Flucticiel (expert de l’automatisation et l’optimisation des processus administratifs et financiers et intégrateur français de référence de la solution Basware) afin de développer ensemble une solution logicielle de “source to pay”, de “bout en bout”, du sourcing à l’analyse des dépenses en passant par l’automatisation du traitement des factures.

Eramet, McDonald's et Air Liquide : trois cas clients

Martin Cezard, directeur achats du groupe ERAMETLe matin, pendant la session plénière, trois cas clients de BravoSolution ont été présentés.
Martin Cézard, directeur achats du groupe Eramet est revenu sur l'ouverture du sourcing center chinois et le renforcement des relations avec les prescripteurs. Les achats externes d'Eramet, hors investissements, représentent 60 % du chiffre d'affaires 2010, principalement de matières premières, énergie et de logisitique. Les achats de ce groupe minier et métallurgique français, détenu conjointement par Areva et une holding familiale, sont organisés de manière décentralisée avec une direction achats chargée de coordonner et d'animer les réseaux achats. Les activités dans les mines et la transformation métallurgique pour le nickel et le manganèse, ou dans la sidérurgie pour les alliages spéciaux, font de la problématique du sourcing une priorité en matière de leviers de performance de la direction achats.
« Après les soubresauts liés à la crise de 2008-2009, notre groupe s'est penché de plus près sur le gisement d'économies potentielles offerts par les pays à bas coûts, déclare Martin Cézard. Et la Chine, avec son immense industrie minière et métallurgique, a tout naturellement été étudiée pour en déduire des scénarios de sourcing potentiels », complète dans la foulée le directeur achats.
N'effectuant que 1 % de son sourcing dans les pays à bas coûts, le groupe minier devait monter en puissance rapidement sur le sujet, d'où son besoin d'accompagnement trouvé auprès de BravoSolution. Les équipiers de Bruno Pillon lui ont apporté leur concours pour calibrer ses besoins, établir un business plan et à recruter les bons équipiers sur place.
Aujourd'hui, le bureau compte sept personnes (un responsable français issu du groupe, quatre responsables du sourcing, un personnel administratif et un responsable du contrôle qualité). Le bureau ne fait pas de trading, uniquement du sourcing. Les gains d'achats directs réalisés depuis février 2011 avoisinent les 2,5 millions de dollars (estimations internes) pour une structure qui a coûté 1,3 million de dollars depuis son ouverture. Le bureau a déjà traité une centaine de dossiers, du microdossier au dossier de plusieurs millions d'euros.
Les objectifs et enjeux 2012 évoqués par Martin Cézard incluent pêle-mêle la progression des achats engagés (faire plus d'achats que d'études), la mise en place d'interfaces locales sur les projets d'investissements et le renforcement de la professionnalisation des équipes.

Quant à Sophie Hermann, process manager (group procurement) chez Air Liquide, elle a expliqué le déploiement d'une solution d'analyse de la dépense au sein de son groupe pour évaluer et gérer la performance des fournisseurs critiques. Le leader mondial des gaz pour l’industrie, la santé et l’environnement achète pour 6 milliards d'euros par an (sur un chiffre d'affaires de 13,5 milliards d'euros). Il a décidé de déployer un vaste projet "SR2M" (Supplier risk and relationship management) pour maîtriser ses risques et optimiser la performance de ses fournisseurs dans le monde entier. BravoSolution a apporté sa pierre à l'édifice au travers d’un portail qui va être utilisé par quelque 250 utilisateurs dans le monde.

Invité à s'exprimer sur le sujet il y a quelques semaines, Vincent Serain, directeur des achats et de l'efficacité du groupe Air Liquide, avait commenté l’aspect stratégique du projet dans ces termes : « L’efficacité des achats est une condition nécessaire à la performance du groupe Air Liquide. Elle passe par la capacité de nos acheteurs à apprécier en permanence et à challenger la performance de notre panel fournisseurs. Dans un contexte d’activités aussi mondialisé que le nôtre, l’outil mis en place nous permet de mettre en réseau nos acheteurs et d’aligner nos pratiques. »

Enfin, Frédéric Sorret, senior manager procurement and business solution chez McDonald's Europe - ERDDS, a démontré comment le redesign to cost pouvait être un puissant levier de développement fournisseurs. Nous reviendrons plus en détail sur ce cas client prochainement.