Mon compte Devenir membre Newsletters

Italcementi s'appuie sur BravoSolution pour réduire ses dépenses de transport

Publié le par

Italcementi, groupe international présent sur le secteur des matériaux de construction (ciment, béton prêt à l'emploi et granulats), a chargé BravoSolution de l'accompagner dans son projet d'optimisation de ses dépenses en transport. Projet coordonné par la direction des achats du groupe.

BravoSolution accompagne Italcementi dans son projet d'optimisation de ses dépenses en transport.

BravoSolution accompagne Italcementi dans son projet d'optimisation de ses dépenses en transport.

BravoSolution a géré plus de 90 projets majeurs dans le transport et dans le monde ces deux dernières années à partir de son centre d'expertise de Chicago et a développé en particulier une approche unique dite de “collaborative sourcing” (BCS) ainsi qu’une solution “transportation business center” (TBC) dédiée à la gestion des achats de transport.

Le projet Transor

À partir de cette activité a été initié le projet Transor (“transportation sourcing and organizational re-design”) pour le groupe Italcementi, avec l’objectif de maîtrise de ses dépenses de transport, au travers de 31 projets menés dans 12 pays (Italie, France, États-Unis, Inde…) et coordonnés par la direction des achats du groupe.

Les étapes du projet

Les équipes conseil de BravoSolution ont réalisé dans un premier temps un diagnostic global du transport, maillon particulièrement complexe dans le secteur de la cimenterie, en raison à la fois de son poids sur le service offert au client, d’un marché très fragmenté et de législations locales différentes.

À partir des données issues des ERP consolidées dans l’outil de “spend analysis” et sur la base d’analyses centrales et proches des métiers, BravoSolution a identifié les leviers à mettre en œuvre, quantifié les niveaux de gains accessibles et bâti un plan de mise en œuvre, donnant ainsi à l’entreprise une vision globale sur ce segment stratégique.

Différents processus associés à la gestion du transport ont donc été analysés et benchmarkés dans tous les pays (planning, sourcing, gestion contractuelle, dispatching, gestion des commandes, pilotage de la performance) avec le support du centre d’expertise mondial de BravoSolution.

Les leviers à actionner dans le cadre du projet

BravoSolution a permis de lancer plus de 30 initiatives mettant en œuvre trois types de leviers :

leviers achats : appels d’offres collaboratifs via l’approche spécifique de BravoSolution BCS, choix des meilleurs modes contractuels, suivi des risques fournisseurs, modélisation des coûts ;
leviers concernant l’utilisation des moyens : approches “make or buy” sur des flottes de véhicules propres, utilisation de l’informatique embarquée, optimisation des flux et des chargements ;
leviers organisationnels : rapprochement achats-métiers, planification, développement des synergies métiers / régions, périmètre d’intervention des achats, mise en place de tableaux de bords.

Les bénéfices de Transor

Au terme d’un déploiement initié il y a plus de 18 mois, Italcementi dispose désormais d’une visibilité mondiale de ses dépenses de transport pilotée par un expert groupe. Le projet a apporté :

– des réductions de coûts sur chaque segment de transport et dans chaque pays sur la base de leviers spécifiques : l’ensemble des moyens de transport (plateaux, citernes, toupies, rail…) ainsi que des pays ont été couverts par le projet en faisant l’objet d’approches spécifiques ayant dégagé des économies durables ;
– un nouveau positionnement des achats sur la catégorie stratégique du transport : sur la base de la connaissance des marchés et des contraintes réciproques, métiers et achats élaborent ensemble les stratégies à mettre en œuvre par segment en définissant des plans d’action partagés et en concertation avec le groupe.

Pour Denis Choumert, directeur des achats de Calcia (filiale française du groupe Italcementi) et expert global du projet, « la zone France-Belgique a un poids très important dans le déploiement de Transor. Nous sommes convaincus qu’une stratégie achats pertinente se construit sur des données achats fiables, et par une approche spécifique sur chaque segment de transport intégrant les différences par pays comme la législation, la situation capacitaire des marchés, la prise en compte du fuel, les taxes… et bien sûr les métiers ».