Mon compte Devenir membre Newsletters

Des voyages d'affaires moins "conforts" en 2012 selon le dernier baromètre de Mondial Assistance

Publié le par

61% des voyageurs d'affaires considèrent les déplacements d'une journée fatigants et inadaptés et 68% confirment une baisse générale du confort de voyage d'après le dernier baromètre Mondial Assistance/Déplacements Pros, dont les résultats ont été dévoilés en exclusivité lors du salon Top Resa.

La durée moyenne des déplacements est en baisse.

La durée moyenne des déplacements est en baisse.

Les voyageurs d'affaires ont, pour 61% d'entre eux, autant voyagé au premier semestre 2011 qu'au premier semestre 2012, d'après le dernier baromètre Mondial Assistance/Déplacements Pros dont les résultats ont été dévoilés en exclusivité lors du salon Top Resa. Et plus que jamais, le volume des voyages d'une journée est en nette augmentation: plus 16,60% entre septembre 2011 et juin 2012, après une progression quasiment identique de 16% sur la même période de 2011. Pourtant et sans surprise, ce type de voyage est peu apprécié par les voyageurs d'affaires. Ils sont 61% à les trouver « fatigants, difficiles et parfois inadaptés à la mission attendue ».

Baisse du confort

Parallèlement et logiquement, la durée moyenne des déplacements est en légère baisse ce qui accroît le sentiment de fatigue pour 54% de celles et ceux qui se déplacent pour leur entreprise. Pour 2012, ce sont les voyages de moins de 3 jours qui tiennent le haut du pavé (contre 3 à 4 jours en 2011). Pour Alain Joyet, sociologue d'entreprise et spécialiste du voyage d'affaires, qui a analysé les résultats, “l'année 2012 montre de façon claire la tension qui s'est opérée sur les marchés avec la montée en puissance du best-buy. L'entreprise ne privilégie plus les salariés mais le coût global du déplacement.”

Si l'on constate que le voyage d'affaires reste toujours très apprécié par les salariés qui y voient une récompense, il faut constater que la recherche d’économies s’accompagne d’une légère baisse de la qualité globale des déplacements professionnels, avec la montée des classes “premium” dans l'aérien, au détriment des “business class”. Pas moins de 42% des voyageurs d'affaires confirme que la qualité de leur déplacement est en baisse, en 2012. Ils sont 56% à affirmer que la qualité globale du transport aérien a baissé, 34% à estimer que la qualité du train a reculé.

Montée en puissance des low cost

Notons la montée en puissance des low cost qui devraient représenter entre 18 et 22% de part de marché dans le corporate travel. Le baromètre 2012 constate que 51% des voyageurs d'affaires ont utilisé une low cost en 2012. C’est deux fois plus qu'en 2010.

Globalement, les voyageurs se disent "isolés” dans le cadre de leurs déplacements. Ils considèrent, pour 18% d'entre eux, que leur acheteur/Travel Manager “ne sert à rien”. Côté sécurité, on se doit de constater que les voyageurs d'affaires restent peu informés des risques qu'ils encourent lors des déplacements. D’ailleurs, 68% d’entre eux n'ont jamais évoqué le sujet avec leur hiérarchie et 54% s'estiment “mal informés de leur couverture en cas d'accident”.

Briser les idées reçues

On l'aura compris, ce baromètre vient briser les idées reçues sur le voyage d'affaire et dresse des tendances pour l'année à venir. Ainsi, 13% des voyageurs d’affaires avouent que leurs déplacements professionnels sont souvent peu utiles et 27% pensent qu'ils sont utiles mais qu'on aurait pu s'en passer. Globalement, 39% les jugent nécessaires voire indispensables.

Notons, parmi les sujets abordés lors de la présentation officielle de l'étude, que les voyageurs craignent une politique voyage plus stricte qui réduira encore l’utilisation des business class et des hôtels de qualité. Beaucoup (69%) pensent toujours que la crise est de retour et affirmaient déjà, en mars 2012, “qu'ils ne voyaient pas d'amélioration en terme de déplacements professionnels” et que les règles devraient se durcir entre septembre 2012 et juin 2013. Une vision partagée par les acheteurs.