Mon compte Devenir membre Newsletters

Regus retenu pour le développement d'un réseau d'espaces de travail dans les gares françaises

Publié le par

La SNCF à travers sa branche Gares & Connexions et Regus, spécialiste mondial des espaces de travail flexibles, ont signé lundi 21 novembre, un accord portant sur l'implantation de centres d'affaires dans les gares du Mans, Bordeaux, Nancy, Amiens, Paris Nord et Lille Flandres.

Des centres d'affaires Regus seront bientôt à disposition dans les gares françaises. La signature de cet accord avec la SNCF, le 21 novembre dernier, est le résultat de l’appel à intérêts pour la création de « centres d’affaires en gares » lancé en avril 2010, afin de développer ce nouveau service dans les gares. La première ouverture aura lieu en gare du Mans, à la fin de l’année 2012. Suivront celles de Bordeaux, Nancy, Amiens (2013), de Paris Nord et Lille Flandres (2014). Les surfaces oscilleront entre 300 m2 (Le Mans) et 1500 m2 (Lille Flandres), définies en fonction des espaces disponibles en gare et des attentes des clients.

Pour Sophie Boissard, directrice générale de la branche Gares & Connexions de la SNCF : « Développer des espaces dédiés aux professionnels et aux entreprises dans les gares françaises apparaît comme une nécessité dans notre société actuelle. Les gares ont vocation à devenir des centres de services pour les milliards de voyageurs qui les fréquentent chaque année". La SNCF souhaite tout particulièrement prendre en compte les besoins des millions d’actifs et de salariés qui utilisent en priorité le train pour leurs déplacements et doivent pouvoir trouver en gare des espaces et des services pour les besoins de leur activité professionnelle afin de gagner du temps et de limiter les déplacements inutiles. "Nous sommes particulièrement heureux de travailler avec Regus, opérateur mondialement reconnu pour son expertise en matière d’espaces de travail flexibles et de centres d’affaires », confie Sophie Boissard.

Pour Mark Dixon, Président Directeur Général de Regus : « Disposer du meilleur de la technologie est un avantage, mais pouvoir accéder à un véritable espace de travail, pour une heure ou dix minutes, reste essentiel. Ces nouveaux centres d’affaires en gare permettront aux passagers de disposer immédiatement d’un espace de travail pour relever leurs emails, organiser un rendez-vous ou profiter d’un moment de calme entre deux trajets ».

« Nous constatons que les entreprises françaises sont pionnières en matière de modes de travail flexibles, poussées par la volonté d’offrir des infrastructures de travail de qualité à leurs collaborateurs, pour des coûts maîtrisés. Selon nos estimations, la France compte près de 8,5 millions de collaborateurs mobiles, chiffre qui ne cesse de croitre chaque année. Avec ce projet, la SNCF et de manière plus générale, la France, sont à la pointe de l’innovation dans le secteur des transports ».

« Nous sommes particulièrement heureux de ce projet stratégique avec la SNCF. Le développement de nos centres au sein des principales infrastructures de transport du pays répond à notre ambition de développer notre réseau français de 55 centres à plus de 200 centres d’affaires. Nous offrirons ainsi un réseau particulièrement efficace pour mieux répondre aux exigences de voyageurs d’affaires et des collaborateurs nomades. »