Mon compte Devenir membre Newsletters

Moins d'un tiers des entreprises ont mis à jour leur politique voyages en 2011 selon Amex

Publié le par

La nouvelle étude réalisée par American Express Voyages d'Affaires Monde souligne les manquements des entreprises et les opportunités à saisir pour renforcer la gestion des programmes voyages.

Moins d'un tiers des entreprises ont mis à jour leur politique voyages en 2011, une lacune qui peut amener les sociétés à perdre des tarifs négociés durement acquis et, plus important encore, qui exposerait les voyageurs à des risques inutiles. Tel est l'enseignement principal d'une étude réalisée par Amex à partir de l'analyse de 100 politiques entreprises d’envergure mondiale, multinationale ou locale.

Seulement 12 % de ces politiques prennent en compte la sécurité des voyageurs, malgré le fait qu’il s’agisse d’un enjeu crucial pour les entreprises, de plus en plus d’employés voyageant aujourd’hui dans le monde entier. 80 % d’entre elles n'ont pas abordé le remboursement des frais annexes tels que l’enregistrement des bagages, les frais de changement de réservation, ou autres services payants d’hôtels ou de loueurs de voitures.

Pas de règles spécifiques aux voyageurs dans 70 % des cas

Seulement 35 % des TPE et des entreprises internationales ont besoin d’une agence pour la réservation hôtelière, contre 85 % des groupes mondiaux. Aucune de ces politiques n’a pris en compte l'utilisation d’applications mobiles, ou même d’outils référencés pouvant être mis à disposition des voyageurs pour une utilisation en accès à distance et lors de déplacements.

70 % des entreprises ne fournissent pas de règles spécifiques aux voyageurs lorsqu’il est, par exemple, préférable de réserver un billet d'avion via un fournisseur non privilégié si le prix du billet est moins cher.

« Nous sommes début 2012 et les départements voyages d'affaires définissent actuellement leurs objectifs, notamment en alignant leurs programmes sur la concurrence et sur la dynamique des marchés internationaux, a déclaré Christa Degnan Manning, directrice d’Experts Insights, le département études d’American Express Voyages d’Affaires Monde. Et à l’heure des bonnes résolutions, l'examen et la révision de la politique voyages tend à être négligée. Pourtant, une politique voyages saine est un facteur de succès à long terme. Ces politiques peuvent soutenir des objectifs importants tels que la réduction des risques et l'engagement des employés, et couvrent des problématiques allant de la sécurité du voyageur à la responsabilité sociale de l’entreprise. »