Mon compte Devenir membre Newsletters

Les voyageurs d'affaires souhaitent une évolution des politiques voyages

Publié le par

Selon une étude du cabinet Raffour Interactif, des progrès doivent être effectués lors de la mise en place d'une politique voyage.

Les voyageurs d'affaires souhaitent une évolution des politiques voyages

Alors que l’on enregistre une stagnation des budgets consacrés aux voyages d’affaires des organisations de 2011 à 2012, une étude réalisée par le Cabinet Raffour Interactif pour le compte de Concur, sur les nouveaux comportements des voyageurs d’affaires français, révèle que pour 61% des voyageurs interrogés, leurs dépenses liées aux déplacements d'affaires sont systématiquement définies dans le cadre d'une "politique voyages". Ils sont 24 % supplémentaires à bénéficier d’une latitude leur permettant de sortir de la politique voyages définie et 15 % à reconnaître que le prix n’est pas une contrainte et qu’ils décident eux-mêmes du budget.

Un budget "voyages d'affaires" 2012 quasi-identique à 2011

Si l’on considère les dépenses liées au transport, à l’hébergement, à la restauration et les coûts annexes, 60% des voyageurs interrogés ont déclaré que les montants des dépenses sur 2012 sont restés équivalents à ceux de 2011. Ils sont néanmoins 19% à déclarer que les budgets ont progressé en 2012. « Les solutions automatisées de gestion des déplacements professionnels et des notes de frais permettent d’aider les entreprises à mieux contrôler les dépenses et à tirer pleinement parti de budgets limités », explique Pierre-Emmanuel Tétaz, Vice President, Product Management & Strategy, Travel de Concur.

Les politiques voyages sont moins présentes dans les organisations de moindre taille

L'étude montre clairement la corrélation entre la taille de l’organisation et l'existence d'une politique voyages. Plus l’effectif de l’organisation est grand, plus les règles de dépenses sont définies par une politique voyages. Ainsi, 69 % des voyageurs d'affaires qui travaillent pour une organisation de plus de 1000 salariés déclarent que leurs dépenses voyages sont définies par une politique voyages, contre seulement 27 % des voyageurs d'affaires qui travaillent dans une organisation de moins de 100 salariés.

Un voyageur d’affaires sur deux prépare lui-même ses déplacements professionnels

Les organisations font confiance à leurs employés pour la gestion des voyages d’affaires. Selon l’étude, c’est en effet un voyageur d'affaires sur deux qui affirme préparer lui-même ses déplacements professionnels "tout le temps" (choix des prestations, réservations…) plus 15% de "temps en temps". Par ailleurs, 56% des voyageurs apprennent dans les 15 derniers jours s'ils ont une mission ou un déplacement à mener.

A lire aussi : Les voyageurs d'affaires ne peuvent plus se passer de leur smartphone
A lire aussi : Le voyageur d'affaires 2.0
A lire aussi : En 2014, la réservation d'hôtels se fera depuis un terminal mobile
A lire aussi1/3 des voyageurs d'affaires travaillent pendant leur temps libre en voyage