Mon compte Devenir membre Newsletters

Les dépenses liées aux voyages d'affaires devraient croître de 3,4 % en 2014

Publié le par

La GBTA prévoit la plus forte croissance annuelle des dépenses consacrées aux voyages d'affaires en Europe occidentale depuis le début de la crise mondiale.

Les dépenses liées aux voyages d'affaires devraient croître de 3,4 % en 2014

La Global Business Travel Association (GBTA), la voix du secteur mondial du voyage d'affaires, annonce les résultats de son dernier rapport GBTA BTI(TM) Outlook - Western Europe ", une analyse semestrielle des cinq principaux marchés du voyage d'affaires en Europe : Allemagne, Royaume-Uni, France, Italie et Espagne.

Ces cinq marchés se taillent la part du lion des voyages d'affaires dans la région, soit près de 70 %, et sont un excellent indicateur de l'état de santé de l'ensemble du marché européen du voyages d'affaires. Le rapport, qui est parrainé par Visa Inc., comprend le GBTA BTI(TM), un indice des dépenses en voyages d'affaires qui fait la synthèse de la performance du marché sur une période de temps donnée. Les points marquants de ce rapport sont les suivants :

- Les dépenses consacrées aux voyages d'affaires sur ces cinq marchés devraient atteindre la barre des 183 milliards de dollars (144, 7 milliards d'euros), soit une progression de 3,3 % pour 2013. Cette croissance prévue devrait être la plus importante jamais observée en Europe occidentale depuis le début de la crise économique en 2008.

- Avec 50,5 milliards de dollars en 2012, l'Allemagne reste le plus grand marché du voyage d'affaires en Europe. Elle devrait afficher une croissance de 5 % en 2013 pour atteindre 53 milliards de dollars.

- Avec 40,6 milliards de dollars en 2012, le Royaume-Uni présente le deuxième niveau de dépenses le plus élevé du marché du voyage d'affaires en Europe occidentale, et devrait connaître une croissance de 1,6 % en 2013 pour atteindre 41,3 milliards de dollars.

- L'Espagne, l'Italie et la France observeront une contraction de leur marché du voyage d'affaires en 2013, soit -6,7 %, -3,9 % et -2,3 % respectivement.

- En 2013, le voyage d'affaires intérieur connaîtra une évolution plus favorable que le voyage vers l'étranger, et ce sur tous les cinq marchés à l'exception du Royaume-Uni.

Pour Catherine McGavock, directrice régionale de GBTA pour l'Europe : "Après six trimestres de déclin, l'Europe remonte finalement la pente. Des difficultés subsistent, mais on ne saurait faire abstraction des progrès économiques qui ont été réalisés et des effets qu'ils auront tant sur les voyages intérieurs que sur les voyages vers l'étranger dans toute l'Europe occidentale. Nous devrions connaître l'an prochain la plus forte croissance annuelle en termes de dépenses consacrées aux voyages d'affaires en plus de 6 ans".

"La forte augmentation des dépenses consacrées aux voyages d'affaires, telle qu'elle est relevée dans l'indice BTI(TM), est une nouvelle preuve que l'économie de l'Europe occidentale est en train de se stabiliser", selon Tad Fordyce, responsable des solutions commerciales mondiales chez Visa Inc. " Si la récession a fait des ravages sur ces marchés, nous sommes très optimistes et pensons que cette tendance à la hausse préservera l'élan actuel jusqu'en 2014".

Une fracture nord-sud qui reste très claire

La croissance économique en Europe continue d'être à deux vitesses, avec les marchés du Nord qui affichent une croissance positive qui n'a jusqu'ici pas encore été suffisante pour compenser les effets d'une performance qui reste négative dans les pays du Sud.

L'année dernière a été éprouvante pour l'économie de l'Europe occidentale et pour le voyage d'affaires. Les règles relatives aux voyages d'affaires ont été durcies et les budgets réduits ou gelés. Les dépenses totales consacrées aux voyages sur les cinq principaux marchés nationaux cumulés devraient afficher un recul de 2,2 % en 2012 pour atteindre 177,4 milliards de dollars. Cependant, tandis que l'Allemagne et le Royaume-Uni ont affiché de faibles taux de croissance positive pour l'année, les performances négatives en Italie, en Espagne et en France ont étouffé la faible croissance enregistrée dans le Nord. Le déclin dans les pays du Sud devrait se poursuivre le restant de cette année jusqu'au début de 2014, mais grâce à l'essor observé en Allemagne et au Royaume-Uni, la région devrait renouer avec la croissance en 2014. Selon les prévisions de la GBTA Foundation, les dépenses consacrées aux voyages ne connaîtront essentiellement aucune évolution en 2013 mais elles progresseront de 3,4 % l'année suivante.

Le rapport est disponible gratuitement pour les membres de la GBTA en cliquant ici, et les non-membres peuvent l'acheter par l'intermédiaire de la GBTA Foundation.