Mon compte Devenir membre Newsletters

Les compagnies low cost un tiers moins chères que leurs concurrentes traditionnelles

Publié le par

Malgré les frais supplémentaires impactant jusqu'à + 44 % les prix des billets, les compagnies low s'avèrent plus compétitives que les compagnies régulières, selon une étude Kelkoo.

Les billets des compagnies low cost offriraient une économie d’un tiers par rapport à celle de leurs homologues régulières, allant même jusqu’à une économie de 39 % si les billets sont achetés neuf semaines à l’avance. Et ce, malgré le surcoût des frais supplémentaires s’élevant jusqu’à 44 % du prix du billet low cost. Tel est le résultat de l’index des vols européens, une étude réalisée par le comparateur Kelkoo via l’analyse de 5 000 billets d’avions sur 118 destinations, de 20 compagnies aériennes à la fois low cost et traditionnelles.

Haro sur les frais supplémentaires

Selon l’enquête, la somme des frais supplémentaires représente en moyenne 37 % du prix total d’un billet d’une compagnie à bas prix contre seulement 4 % pour les compagnies aériennes classiques ; c’est en Italie que les frais supplémentaires sont les plus élevés (45 %) et en Allemagne où ils sont les plus faibles (31 %)

Réserver le plus tôt possible

Autre résultat : comparées aux compagnies aériennes traditionnelles, les compagnies low cost proposent des réductions plus intéressantes pour les vols internationaux (- 41 %) que pour les vols intérieurs (- 20 %).
Les compagnies aériennes traditionnelles Lufthansa (175,34 €) et British Airways (172,06 €) pratiquent, en moyenne, les prix les plus élevés de cet index, soit respectivement 33 % et 31 % de plus que la moyenne de 118 € constatée en Europe.
Enfin, l’étude recommande de réserver le plus tôt possible. Réserver un billet, neuf semaines à l’avance, permet de faire une économie supplémentaire de près de 12 % comparé à une réservation réalisée sept semaines avant la date du départ.