Mon compte Devenir membre Newsletters

Huit hôtels décrochent une cinquième étoile en recevant la distinction Palace

Publié le par

La distinction Palace a été remise à huit hôtels de luxe en France. Le but : renforcer l'attractivité de l'offre hôtelière haut de gamme par rapport à la concurrence internationale.

Remise de plaque au directeur du Bristol par Frédéric Lefebvre

© © ATOUT FRANCE/M. Cransac

Remise de plaque au directeur du Bristol par Frédéric Lefebvre

Les grands axes de la réforme du classement hôtelier, mise en place par la loi du 22 juillet 2009 de développement et de modernisation des services touristiques, avaient pour ambition de moderniser les critères de classement et de refondre la procédure permettant d’obtenir les "nouvelles étoiles". C'est dans ce cadre que s'inscrit la création de la catégorie "cinq étoiles",  qui vient d'être attribuée à huit établissements (quatre à Paris, deux à Courchevel, un au bord de la Méditerranée et un sur la côte Atlantique) par le secrétaire d'État chargé du Tourisme, Frédéric Lefebvre. Parmi les 130 candidats figuraient également le George V et le Ritz à Paris, le Negresco à Nice, qui n'ont pas été retenus.

La cinquième étoile : un enjeu d’image, d’attractivité et de rayonnement

Conformément aux attentes des clientèles françaises et internationales, ce nouveau classement a un triple objectif :
- améliorer la lisibilité et la qualité de l’offre hôtelière française ;
- harmoniser le positionnement des établissements haut de gamme avec les pratiques internationales (notamment celles des destinations concurrentes) ;
- moderniser les infrastructures du secteur hôtelier.

L’enjeu de cette distinction est de valoriser les hôtels de luxe français sur la scène internationale, car la concurrence est de plus en plus rude à l’étranger, notamment avec les ouvertures récentes d’hôtels gérés par des opérateurs asiatiques comme le Shangri-La.

Prochain round de sélection

À l’occasion de la remise de la plaque "palace" à l’hôtel Le Bristol, Frédéric Lefebvre a annoncé qu’une prochaine session de candidatures aurait lieu pour permettre à d’autres hôtels de postuler. Les établissements devront déposer leur candidature auprès d'Atout France d’ici au 30 juin 2011. Par ailleurs, Frédéric Lefebvre a accepté la demande exprimée par le jury palace de réduire le délai d’ancienneté nécessaire à la sollicitation de la distinction. Les délais seront ainsi réduits de 30 à 12 mois pour les nouveaux hôtels et de 24 à 6 mois dans le cas de la rénovation d’un établissement existant.