Mon compte Devenir membre Newsletters

Des nuitées en baisse de 8% à Paris et Londres

Publié le par

La crise économique influe sur les prix des nuitées d'hôtel en France et en Europe. Ainsi, Londres et Paris affichent une baisse de 8% sur leurs tarifs pratiqués au 1er trimestre 2013. C'est ce que révèle le dernier baromètre réalisé par hotel.info.

key-lock-door

key-lock-door

Une nuit à l'hôtel en baisse de 8% à Paris et Londres au 1er trimestre 2013. C'est ce que révèle le dernier baromètre* réalisé par hôtel.info.

Bien que les clients réalisent plus de 8 % d'économies en réservant une chambre à Paris par rapport au même trimestre de l'année précédente, la capitale française est de loin la ville de France la plus chère au premier trimestre 2013, avec un tarif de 119,59 euros par nuitée et par chambre.

Les prix ont également sensiblement baissé à Lille, avec 101,25 euros pour une chambre. Cette même dynamique s'observe à Marseille (moins 18,21 % à 80,99 euros), Montpellier (moins 14,04 % à 84,07 euros) et Bordeaux (moins 11,17 % à 79,13 euros).

Malgré la forte baisse enregistrée par rapport au même trimestre de l'année précédente, les prix moyens des chambres dans les dix principales villes françaises restent supérieurs à ceux pratiqués dans les dix capitales européennes.

Dans les pays du sud de l'Europe, touchés par la crise, les prix des nuitées ont baissé. Ainsi, les clients ont économisé environ 10 % par rapport au même trimestre de l'année précédente en séjournant à Madrid, 7,05 % à Lisbonne et plus de 5 % dans la capitale grecque. À Londres (132,56 €) et Paris (119,59 €), les visiteurs ont déboursé environ 8 % de moins. À Copenhague, les prix ont baissé de 13,38 % en moyenne pour atteindre 121,27 €.

*hotel.info a étudié les dix principales villes de France ainsi que les métropoles et capitales internationales de plus de 500 000 habitants.