Mon compte Devenir membre Newsletters

Deloitte devient auditeur accrédité du label international de tourisme responsable Green Globe

Publié le par

L'équipe en charge des services en RSE (responsabilité sociale et environnementale) chez Deloitte dispose désormais de l'accréditation permettant de délivrer le label de développement durable Green Globe dédié aux acteurs de l'hôtellerie et du tourisme.

Deloitte est le premier cabinet d’audit international à obtenir l’accréditation du label de tourisme responsable Green Globe, outil, développé en 1993 par le World Travel and Tourism Council dans le cadre d’un programme d’adhésion volontaire, est devenu un label avec processus de certification en 1999.  Cela permet ainsi aux principaux acteurs mondiaux de l’hôtellerie et du tourisme de s’appuyer sur un même auditeur pour l’ensemble de leurs sites, partout dans le monde.  Plus de 750 consultants, auditeurs et spécialistes constituent le réseau international de services en RSE chez Deloitte.

600 établissements certiifés

Julien Rivals, Senior manager offre RSE au sein du cabinet, précise : « Parmi les labels existants, Green Globe est apprécié par les entreprises pour sa pertinence au regard des enjeux spécifiques du secteur du tourisme, son exigence et sa robustesse. Au-delà de la communication externe, Green Globe est une garantie que l’établissement certifié dispose d’une démarche de progrès ambitieuse avec un véritable système de management et des objectifs quantifiés. Nous n’avons pas vocation à soutenir un label en particulier mais ne souhaitons pas non plus être accrédités pour des labels de complaisance ou à la valeur ajoutée limitée pour nos clients et leurs parties prenantes. »

Notons que près de 600 établissements dans le monde - hôtels, opérateurs ou sites touristiques – sont actuellement certifiés ou en cours de certification Green Globe. Le label est destiné aux acteurs ayant une démarche de progrès exigeante et s’appuie sur 39 critères couvrant quatre grandes catégories :

- le management lié aux questions de développement durable (conformité, formation, communication…);

- les impacts économiques et sociaux (développement local, commerce équitable, respect des populations locales…) ;

- la protection et la promotion de la culture ;

- la performance environnementale (préservation des ressources, suivi des rejets et impacts…).