Mon compte Devenir membre Newsletters

Carlson dévoile les préoccupations des acheteurs en matière de voyages d'affaires

Publié le par

Carlson dresse la liste des priorités en matière de voyages d'affaires pour les acheteurs. Cette troisième enquête fait également état des hausses anticipées dans les principaux postes de dépense.

Un meilleur respect de la politique par les voyageurs, un renforcement de l’adoption en ligne, la recherche d’économies sur les transports terrestre et aérien, et l’optimisation des dépenses hôtelières. Ce sont les trois objectifs retenus par les acheteurs de voyages pour l’année 2011, recensés dans la dernière enquête réalisée par le spécialiste mondial Carlson Wagonlit Travel (CWT). «À côté de ces mesures d’économies, plus de 30% des acheteurs de voyages ont désigné l’amélioration de l’expérience des voyageurs et/ou les questions de sécurité comme d’autres domaines prioritaires pour cette année», ajoute le voyagiste.
Réalisée fin 2010, cette troisième enquête fait état des résultats collectés auprès d’environ 200 professionnels de la gestion des voyages du monde entier.

Une hiérarchie des priorités achats

La liste suivante met en évidence les principales priorités des acheteurs de voyages pour 2011 (par ordre d’importance décroissante):

- renforcer le respect de la politique voyages;
- optimiser l’adoption en ligne;
- augmenter les économies sur les transports aérien et terrestre;
- optimiser les dépenses hôtelières;
- améliorer l’expérience du voyageur;
- optimiser la politique voyages;
- développer des indicateurs-clés de performance;
- traiter les besoins en matière de sécurité;
- accroître la consolidation du programme voyages;
- s’attaquer aux réunions et événements;
- rendre le programme voyages plus respectueux de l’environnement.

Des anticipations prudentes

En parallèle, les acheteurs se disent extrêmement attentifs aux différentes hausses subies dans les principaux postes de dépense relatifs aux voyages d’affaires. Ainsi, ils prévoient notamment une augmentation des tarifs aériens, plombés par la majoration des tarifs de base et des suppléments, ainsi que la création de l’éco-taxe dans certains pays.
Les acheteurs pointent également une hausse des tarifs hôteliers, en fonction des régions de la ville, ainsi que les catégories de services.
En matière de transport terrestre, les voyages en train devraient coûter plus chers, la hausse restant néanmoins limitée sur les trajets subissant la concurrence directe de l’avion. Pendant ce temps, les tarifs des véhicules de location demeureront stables sur certains marchés, en raison des contrats d’entreprise à long terme négociés pour acquérir et conserver la clientèle des professionnels.
Dernier poste de dépenses suivi de près: l’organisation d’évènements. Carslon Wagonlit Travel annonce que les fournisseurs seront moins enclins à proposer des remises significatives aux organisateurs. Pour réaliser des économies, davantage d’entreprises devront mettre en œuvre un programme stratégique de gestion des réunions.
Face à ces différentes difficultés économiques recensées, Cathy Voss, la vice-présidente de CWT rappelle qu’un programme voyages bien géré peut limiter ces surcoûts de bien des manières. En définitive, la gestion efficace des voyages sera plus importante que jamais en 2011.