Mon compte Devenir membre Newsletters

Air France teste avec succès un vol plus respectueux de l'environnement

Publié le par

Les mesures prises sur ce vol Paris-Miami ont permis d'économiser 2 à 3 tonnes de kérosène et de réduire les émissions de CO2 générées par l'avion.

La compagnie nationale Air France a opéré le 6 avril dernier, entre Paris et Miami, un vol avec un Boeing 747-400ER dont l’impact environnemental a été entièrement optimisé. En effet, différentes mesures ont été prises pour y parvenir. Le temps de roulage a été réduit, la montée et l’approche sont réalisées de manière continue et non pas par palier, l’altitude et la vitesse de croisière ont été choisies de manière à optimiser la consommation, etc. L’ensemble de ces mesures ont permis à Air France d’économiser 2 à 3 tonnes de kérosène sur ce vol de neuf heures, et de réduire de 6 à 9 tonnes les émissions de CO2. En outre, le niveau sonore de ce vol a été réduit de 7 décibels.

À l’année, selon le transporteur, ces mesures pourraient faire économiser 43 000 tonnes de kérosène et 135 000 tonnes de CO2 si elles étaient appliquées sur les seuls vols vers l’Amérique du Sud. Reste à savoir si elles seront à l’avenir étendues à l’ensemble de la flotte du transporteur. L’initiative a été motivée par l’accord mis en place entre la Commission européenne et le contrôle aérien américain, la FAA (Federal Aviation Administration), incitant les compagnies aériennes à utiliser les dernières technologies afin de réduire les émissions carbone. Au-delà de ces optimisations, l’utilisation de biocarburants et de nouveaux designs aérodynamiques d’avion sont aussi encouragés.