Mon compte Devenir membre Newsletters

" L'industrie du voyage d'affaires devrait progresser de 50 % à horizon 2023 "

Publié le par

Malgré une conjoncture économique défavorable, l'industrie du voyage d'affaires devrait tirer son épingle du jeu en 2013 d'après Rémi Bouysset, directeur général de l'agence HRG.

Rémi Bouysset

Rémi Bouysset

Quelles sont vos prévisions pour l'industrie du voyage d'affaires en 2013 ?

Le tourisme devrait rester la première industrie de services dans le monde. Si l'on braque les projecteurs sur le voyage d'affaires,nous devrions enregistrer cette année une hausse globale de l'ordre de 3,1 %. Et comme cette croissance devrait encore s'accélérer dans les années qui viennent, le World Travel & Tourism Council (WTTC) estime que ce secteur d'activité devrait progresser de 50 % à horizon 2023, pour passer de 1 048 à 1,572 milliards de dollars.

Quels sont les facteurs qui favorisent cette accélération ?

La croissance est clairement portée par l'explosion des voyages d'affaires dans les pays émergents. A elle seule, la Chine devrait enregistrer cette année une progression de 15 %, pour atteindre un chiffre d'affaires de 226 milliards de dollars. Et d'ici deux ou trois ans, elle devrait s'imposer comme le principal pays émetteur de voyages d'affaires dans le monde. Derrière la Chine, on retrouve un pays comme le Brésil où l'activité devrait croître de 14,3% cette année, avec un chiffre d'affaires estimé à 34 milliards de dollars. En Europe, la situation est plus disparate avec de la croissance dans les pays du Nord emmenés par l'Allemagne qui devrait afficher cette année une progression de 5 %. Sans surprise, dans les pays du Sud les plus touchés par la crise, l'activité se contracte. L'Espagne devrait afficher une chute 6,2 %, l'Italie de 2,9 %. La France devrait, elle, enregistrer une baisse de 1,4 %. Comme quoi, l'industrie du voyage d'affaires reflète fidèlement la santé économique des pays.

Dans ce contexte, comment évoluent les besoins et les attentes des entreprises ?

Les entreprises vont devoir adapter leur politique voyages à ces nouvelles destinations émergentes que sont la Chine et le Brésil, en revoyant notamment leurs contrats aériens et leurs programmes hôteliers. Pour répondre à ces nouvelles exigences, elles privilégient de plus en plus les agences de voyages capables de les servir à travers le monde, avec les mêmes outils et la même qualité de service, et de leur fournir des données de voyages consolidées qui vont leur permettre de mieux négocier les contrats avec leurs fournisseurs tout en optimisant le suivi des voyageurs pour des raisons de sécurité. L'autre grande tendance du moment, c'est la volonté de placer l'utilisateur au coeur du voyage d'affaires. Les entreprises se tournent en effet de plus en plus vers des services et des outils technologiques orientés utilisateurs. Aujourd'hui, un système de réservation en ligne pour les voyageurs d'affaires doit se rapprocher de plus en plus en termes de simplicité et de fluidité de ce que l'on retrouve sur le marché du grand public. Tant et si bien qu'aujourd'hui, vous pouvez effectuer une réservation pour un voyage d'affaires, en trois clics, comme vous le feriez pour planifier vos vacances. Enfin, la montée en puissance du ferroviaire se poursuit. Ce phénomène a toujours été observé en France, mais il est en train de s'étendre à toute l'Europe et à l'international. Pour des questions de coût et de confort, il est en effet souvent plus simple de voyager en train qu'en avion.