Séminaires : priorité à la nouveauté !

Publié le par

Vous recherchez des endroits insolites ou nouveaux pour organiser vos séminaires d'entreprise ? Voici un petit tour de France des nouvelles structures d'accueil.

à Marseille, le musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MuCEM) sera inauguré en juin prochain.

à Marseille, le musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MuCEM) sera inauguré en juin prochain.

« Après une année 2011 où 220 M€ ont été investis dans les parcs des expositions, centres de congrès et équipements multifonctionnels, la dynamique s'est poursuivie en 2012 avec l'ouverture de plusieurs nouvelles structures d'accueil de séminaires, se félicite Christian Mantei, directeur général d’Atout France, l’agence de développement touristique de la France. Et sur un marché de plus en plus concurrentiel, ce dynamisme est important car il faut être créatif et proposer des infrastructures nouvelles, avec des technologies de pointe, des services adaptés et coresponsables afin de séduire les organisateurs d'événements internationaux. »

Parmi les ouvertures qui ont marqué l’année 2012, il y a bien entendu celle de l'hôtel Radisson Blu de Nantes. Installé dans l'ancien palais de justice du XIXe siècle, ce nouvel établissement 4 étoiles dispose de six salles de réunion de 37 à 76 m², d’un hall historique de 400 m² et de coursives de 200 m² pour accueillir réceptions et cocktails… « L'ouverture de lieux atypiques aux séminaires est d’ailleurs devenue une vraie tendance, souligne Simone Sfeir, directrice déléguée de Bedouk, une société spécialisée dans le référencement de lieux et prestataires pour organiser des événements professionnels. En 2012, les monuments nationaux ont ainsi accepté de communiquer un peu plus sur la possibilité de privatiser des lieux exceptionnels comme l'abbaye de Cluny, l'abbaye du Mont-Saint-Michel, les châteaux de Rambouillet, Vincennes et Angers... »

Des lieux d'exception ouverts par l’Agence Immatérielle du Patrimoine de l'État

Dans la même lignée, l’Agence Immatérielle du Patrimoine de l'État a ouvert certains de ses monuments aux événements d’entreprise : la bibliothèque de l'Arsenal, la BNF, le site Richelieu à Paris, le palais de Justice de Nantes et Poitiers, les cours d'Appel d'Aix-en-Provence et de Lyon, le haras national d'Aurillac dans le Cantal… « Même si dans tous ces lieux, les organisateurs sont soumis à un certain nombre de contraintes, ils apprécient cette chance de pouvoir organiser des événements dans des endroits qui étaient jusqu'ici inaccessibles, confie Simone Sfeir. D'autant qu'en général, les participants se souviennent plus facilement d'un séminaire organisé dans un endroit qui marque les esprits que dans une salle de réunion classique. »

Sport, culture, nature !

Dans un autre registre, le Grand Stade de Lille, inauguré en août dernier, propose aux entreprises un auditorium de 230 places, des salles de réunion avec vue sur la pelouse, et des salons de 150 à 700 m² modulables selon les besoins. Toujours dans le Nord, le nouveau Musée Louvre-Lens espère lui aussi attirer une clientèle professionnelle avec son magnifique hall de 3 600 m², sa scène surplombée par 277 gradins rétractables, et son auditorium de 62 places assises. A Paris, le Pan Piper a pris son envol dans un ancien théâtre situé entre la place de la Nation et le cimetière du Père-Lachaise. Pour accueillir des événements écoresponsables, ce nouvel espace dispose d'un auditorium de 250 places, d'un hall de réception de 110 m², ainsi que de deux salles prévues pour 150 et 250 personnes. A une heure de Paris cette fois, à Louan-Villegruis-Fontaine, dans les environs de Provins, le Business Village Paris Ile-de-France abrite dans un parc de 15 ha : 200 cottages en bois, 14 salles de réunions dans une bâtisse de 600 m², et un centre meeting suite high-tech avec 700 m² de plénière.

Marseille à l’honneur en 2013

En 2013, d'autres belles ouvertures sont d'ores et déjà programmées. Honneur à Marseille, capitale européenne de la culture, où sera inauguré en avril prochain l'intercontinental Hôtel-Dieu. Ce palace 5 étoiles, avec vue imprenable sur le Vieux-Port et la Bonne Mère, disposera de 11 salles de réunion, les plus grandes pouvant accueillir 190 personnes. Deux mois plus tard, ce sera au tour du Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM) avec un espace VIP de 150 m2, un auditorium de 325 places et un forum de 220 places. En Normandie, le groupe Thalazur vient d'inaugurer l'hôtel les Bains à Cabourg qui abrite lui, en plus d'un espace hydrothérapie et spa, quatre salles de réunion de 60 m2 et une salle de 40 m2. Au rayon centre des congrès cette fois, celui d'Antibes Juan-les-Pins ouvrira ses portes à l'automne 2013, avec une capacité pouvant aller jusqu’à 500 congressistes.

Sports de glisse et congrès

La station de Tignes s’illustrera elle son tout nouveau centre de sport indoor et des congrès Tigneespace qui remplacera l'ancien palais des congrès vieillissant. En plus de l'auditorium de 400 places inauguré en janvier dernier, le centre proposera à la location à partir du mois de juin prochain une salle plénière de 100 m², deux salles de 50 m², quatre salles de sous-commission et un espace lounge de 300 m² pour accueillir réception et cocktails. Côté sport, Tignespace abritera la plus haute piste d'athlétisme d’Europe, deux terrains de handball, quatre terrains de volley, une piste de roller, ainsi qu’un mur d'escalade de 13 m de haut. Frissons garantis…

Témoignage Achats : le cas de Novartis

« Je mets toutes les tarifications à plat pour pouvoir les comparer » Laurence Herblas, acheteur catégorie chez Novartis

Le service achats du groupe Novartis en France a initié depuis plusieurs années une démarche structurée pour l’achat des 300 événements (séminaires internes, congrès nationaux et internationaux…) organisés chaque année par le laboratoire. « Dès que l’équipe congrès se voit confier l’organisation d’un séminaire par un client interne, un appel d’offres est systématiquement lancé auprès de trois agences logistiques référencées chez nous », explique Laurence Herbas, acheteur catégorie chez Novartis. C’est au moment de l’envoi du cahier des charges aux agences que les achats entrent dans la boucle. Lorsque les agences ont communiqué leur recommandation, elles sont reçues individuellement, le plus souvent par l’équipe congrès et les achats. « Après les présentations, nous identifions avec l’équipe congrès et le client interne les destinations et les établissements qui correspondent le mieux à la demande, complète Laurence Herbas. J’effectue ensuite une analyse de toutes les tarifications communiquées pour les mettre à isopérimètre afin de pouvoir les comparer. » Ce travail d’analyse débouche sur une préconisation achats basée sur trois critères tarifaires. L’équipe congrès prend alors le relais en complétant une matrice décisionnelle qui comprend, elle, huit critères orientés sur la qualité. Et c’est sur la base de cette matrice que la décision finale est prise, en sachant que le prix intervient à hauteur de 30 %, la qualité à 70 %. L’agence retenue est celle qui a obtenu la meilleure note.

Fiche Repères Novartis Pharma SAS

Activité : Laboratoire pharmaceutique
CA 2011 : 1 405 M€
Effectif : 1 846 personnes
Volume d'achats : 280 M€

Le Salon des Outils et Services dédiés aux Dirigeants d'Entreprises, aux DRH, aux Responsables de la Formation et des Systèmes d'Informations

Le système d'information des Archives Nationales inauguré par François Hollande