Mon compte Devenir membre Newsletters

Le recrutement à l'ère du low cost

Publié le par

Le recrutement entrerait-il lui aussi dans l'ère du low cost ? L'entreprise Managers50 s'engage ainsi à ne facturer aux entreprises que ce qui concerne uniquement le bon déroulement de la prestation de recrutement, sans superflu…

Le recrutement à l'ère du low cost

Comme se plaît à le dire David Spire, directeur général de Managers50 : « Au revoir le bling bling des cabinets de chasse ou de management de transition qui justifient leurs tarifs élevés par l’atmosphère feutrée de leurs prestigieux locaux, bonjour le business efficace, avec une organisation optimisée permettant de répondre directement aux problématiques des clients, à des prix raisonnables et avec une qualité de service maintenue haut de gamme. »

Si l'on se fie à la définition qu'en donne le site www.definitions-marketing.com, “le low cost est un concept économique et marketing basé sur la pratique de prix plus bas que la moyenne du marché. Le prix bas est généralement obtenu par la compression des coûts. Cette réduction des coûts vient généralement d’une suppression des services annexes considérés comme non indispensables et par une gestion rigoureuse”.

Le “rejet” du superflu

Pour Managers50, ce principe s’applique parfaitement à sa prestation de conseil en recrutement de cadres seniors, qu’il s’agisse de recrutements CDI ou de la mise en place de missions temporaires, sans remettre aucunement en cause la qualité de ses services, bien au contraire.

Les honoraires (7 000 € HT) sont forfaitaires et non fixés en fonction du salaire, et cela, quelle que soit la complexité du poste, la durée s'il s'agit d'une mission, le niveau de rémunération du manager retenu ou la formule juridique (CDI, CDD, free-lance, mise à disposition) etc. Sans aucune condition, quel que soit le motif de départ du candidat de l’entreprise, Managers50 recommence la recherche sur le champ (garantie 1 an).

« Notre formule, dans le cadre d’une mission, est beaucoup moins chère, à qualité parfaitement comparable, que les formules d’intérim proposées sur le marché par les sociétés d’intérim cadres et les sociétés de management de transition, qui, en général, prennent une marge d’au moins 25 % du coût salarial, précise David Spire. Nos 7 000 € d’honoraires pour un recrutement en CDI constituent d’autre part une solution beaucoup moins chère, là encore à qualité comparable, que celles proposées par tous les cabinets du marché. »