Mon compte Devenir membre Newsletters

L'achat de conseils, la chasse gardée des directions juridiques

Publié le par

66% des directions juridiques privilégient désormais le forfait au taux horaire pour la facturation de conseils. Par ailleurs, 76% d'entre elles ne sollicitent pas la direction achats sur le sujet.

Selon la dernière étude menée par les cabinets de conseil en recrutement et en management Equiteam et Profit & Law, 62% des directeurs juridiques ont mis en place un panel de cabinets d’avocats avec lesquels ils ont négociés des conditions financières privilégiées. 76% des directions interrogées ont par ailleurs ajouté qu'elles ne réduiront pas leur nombre de cabinets d’avocats avec lesquels elles travaillent. Le conseil semblerait être épargné par les mesures de réductions de coûts.

Un tiers des directions juridiques interrogées pour cette étude ont en effet constaté une baisse de leur budget au cours de l'année 2010, par rapport à 2009. Parmi les principales rubriques de dépenses impactées, les honoraires des conseils se retrouvent en tête dans 26% des directions juridiques sondées, suivis de près par les frais de déplacements dans 16% des cas.

Pour pallier la baisse budgétaire qu’elles subissent sans rogner sur le nombre de conseils, presque 66% directions juridiques ont notamment décidé de revoir leurs modalités alternatives de facturation, autres que le taux horaire. Elles sont, en effet, 69% à avoir privilégié le forfait au taux horaire.

À la question de savoir si la direction achats était intervenue dans la relation aves les conseils, 76% des directeurs juridiques ont affirmé ne pas avoir sollicité leurs services. Ils sont d’ailleurs 72% à penser que les acheteurs ne joueront pas un rôle plus important dans le processus de sélection des conseils durant l’année 2011.