Mon compte Devenir membre Newsletters

Création de l'Institut européen pour l'administration étendue

Publié le par

Logica Business Consulting, l'École centrale de Nantes, et CEIS, un des principaux acteurs de l'intelligence stratégique, fondent l'Institut européen pour l'administration étendue (IEAE).

Création de l'Institut européen pour l'administration étendue

Implanté au sein de l’École centrale de Nantes, l’Institut européen pour l’administration étendue se veut un pôle d’innovation dont l’objectif est de partager les évolutions des pratiques, des méthodes et des outils, à l’échelle européenne et internationale. Il fédère, de manière pluridisciplinaire, des centres de recherche publics et des cabinets d’experts indépendants (ingénieurs, experts RH, juristes, consultants) autour du développement de standards méthodologiques et techniques. L’objectif : simuler des projets de réorganisation, de mise en place de centres de services partagés, d’externalisation, de réinternalisation...

Un modèle : l'entreprise étendue.
Un champ d'application : les politiques publiques

« Pour être plus efficiente, l’administration française doit apprendre à faire autrement : déléguer en interne ou en externe, en partageant de manière collaborative les risques, les progrès et la performance globale, entre les régies, les opérateurs et les partenaires, tous les acteurs d’une mission commune, tels sont les axes de développement portés par l’Institut européen pour l’administration étendue », indique Gilles de Chassey, délégué général de l’IEAE et Senior Manager secteur public chez Logica Business Consulting.

Sur les bases du modèle de l’entreprise étendue et visant une meilleure performance des politiques publiques, l’Institut européen pour l’administration étendue concentrera tout d’abord ses travaux sur l’habillement, le maintien en condition opérationnelle, l’immobilier et les services financiers de l’État. Les chantiers transverses porteront sur la simulation, les aspects socio-économiques et les ressources humaines publiques.

Simulation, sécurisation et assistance des démarches d’administration étendue

Le dispositif se complète d’une offre de services dédiés à l’administration et aux opérateurs privés autour de la simulation, de la sécurisation et de l’assistance des démarches d’administration étendue, et ce, pendant tout le cycle de vie des projets, en y intégrant le transfert ou la réinternalisation de certains processus. Favorisant le dialogue public/privé autour du partage de la performance, cette offre de services s’appuie notamment sur la méthode “Management de l’intelligence des services confiés” (IMOS ©) développée par Logica Business Consulting et sur les modèles mis au point par l’IEAE. Les trois partenaires lancent également un forum d’échanges public/privé sur ce thème de l’administration étendue, baptisé  “Challenge administration étendue”, où sont conviés acteurs politiques, fonctionnaires, opérateurs et consultants.

« À l’heure où l’on dresse les premiers bilans de la révision générale des politiques publiques (RGPP), où la Cour des comptes et l’Assemblée nationale s’interrogent sur les processus d’externalisation, il devient nécessaire de concevoir différemment le fonctionnement des administrations et des services publics », explique Luc Viellard, directeur du département Études et solutions stratégiques de CEIS.

« L’exception française est la plus emblématique lorsque le recours au secteur privé est abordé. Interrogés dans le cadre d’une étude PAC/Logica sur le futur des services publics, seuls 62 % des agents de l’administration en France considèrent leur expérience de partenariat avec le privé comme un succès, contre 92 % pour l’Angleterre et 89 % pour la Finlande », souligne Gilles de Chassey, délégué général de l’IEAE et Senior Manager secteur public chez Logica Business Consulting.

« À l’École centrale de Nantes, nous avons déjà expérimenté des initiatives dans des systèmes d’organisation complexes et qui répondaient à des attentes similaires à celles des services de l’État. On peut citer la modélisation et l’évaluation de performance d’entreprises mondialisées dans un cadre de production pour une personnalisation de masse. Il s’agit maintenant d’étendre ces acquis à la problématique de l’administration étendue : ceci constitue la base de la feuille de route de l’IEAE pour lequel Centrale Nantes coordonnera les actions scientifiques », précise Alain Bernard, directeur de la recherche de l’École centrale de Nantes.

Prochains RV de l’Institut européen pour l’administration étendue

  • Les 5 et 6 décembre à l’ENSAIT, Roubaix, sur l’habillement dans la fonction publique.
  • Le 13 décembre, à Paris, sur les services financiers dans la fonction publique.

Contact : gilles.de.chassey@logica.com