Mon compte Devenir membre Newsletters

« Mission Handicap » : un premier bilan positif pour ADP

Publié le par

ADP (Automatic Data Processing), un des principaux fournisseurs de solutions de services et d'externalisation aux entreprises (gestion RH, des paies, etc.), dresse un premier bilan positif de son projet « Mission Handicap », un an après son lancement.

« Mission Handicap » : un premier bilan positif pour ADP

Depuis 2010, ADP a mis en place un vaste projet citoyen baptisé « Mission Handicap » afin de favoriser l’emploi des personnes en situation de handicap au sein de l’entreprise.

Un accord d’entreprise a été signé sur 3 ans avec les organisations syndicales, agréé par la DDTEFP (Directions Départementales du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle). Cette signature a permis d’officialiser et de structurer un travail réalisé depuis plusieurs années autour du handicap et de l’engagement du groupe en matière de diversité.

« La « Mission Handicap » a pour objectif de développer nos efforts en faveur de l’insertion et du maintien de personnes en situation de handicap, de changer le regard porté sur ces personnes et de montrer que « handicap » peut rimer avec compétence, présence et implication. » explique Philippe Clerc, Président ADP France.

Des actions concrètes de formation et d’emploi

« Mission Handicap » propose un plan d’accompagnement personnalisé à des personnes en situation de handicap. Concrètement, ADP offre une formation, un métier et un emploi à des personnes sans qualification et motivées par son activité. En avril 2011, les services RH d’ADP ont proposé 10 dossiers de candidature pour le recrutement de candidats en contrats de professionnalisation « Gestionnaire de Paie » qui seront opérationnels en décembre 2011. En parallèle, cette mission favorise un certain nombre de mesures, telles que l’aménagement du poste de travail ou du temps de travail, le développement du télétravail,… et met en place un suivi des salariés grâce à un tuteur au sein de l’entreprise. « Nous avons mené une réflexion sur l’ergonomie des postes de travail avec un cabinet spécialisé qui nous a permis de réaliser des aménagements spécifiques.

Nous avons par exemple installé une porte dans le bureau d’une personne qui a des problèmes auditifs. Un clavier spécifique a été installé pour une personne ayant un bras atrophié, et un fauteuil adapté vient soutenir une personne qui a de gros problèmes de dos » précise Denis Lorendeau, Directeur de la Diversité, en charge de « Mission Handicap » chez ADP.

Un plan de formation à destination des managers

« Mon expérience prouve qu’ADP met en oeuvre les moyens nécessaires pour que notre état de santé ne se dégrade pas. J’ai été favorablement surprise qu’une étude ergonomique me soit proposée, et maintenant, je suis vraiment aidée par ce matériel mis à ma disposition pour travailler ! » témoigne Caroline Revers, Juriste Veille Nationale, ADP.

L’implication d’ADP ne s’arrête pas là. Un plan de formation à destination des managers a également été mis en place afin qu’ils sensibilisent et forment à leur tour leurs collaborateurs. « Le programme proposé aux managers d’ADP est riche. Il s’agit de leur faire comprendre les enjeux de la loi Handicap du 11 février 2005 et de promouvoir une politique d’insertion professionnelle des travailleurs handicapés. Ils doivent connaître et prendre en compte la diversité des handicaps, identifier les
spécificités liées au recrutement d’un candidat en situation de handicap et anticiper les situations à risque. » souligne Denis Lorendeau.

En 2010, 225 managers et responsables d’équipes d’ADP, représentant tous les sites de France, ont suivi une formation de sensibilisation au handicap. 27 sessions de formation ont été organisées. 14 personnes ont été nommées pour être un relais au niveau local et créer une relation de proximité.

Que dit la loi ?

Au sens de la loi, est considéré comme travailleur handicapé, « toute personne dont les possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites par suite d’une insuffisance ou d’une diminution de ses capacités physiques, sensorielles, mentales ou psychiques. » Le handicap peut être temporaire, de diverses natures, d’origines très variées, pas forcément visible, et peut concerner chacun de nous.

Les entreprises sont assujetties à l’obligation d’emploi de travailleurs handicapés. La Loi de 2005 fixe un quota de 6% de personnes handicapées dans les entreprises de plus de vingt salariés et durcit les modalités des contributions versées à l’Agefiph si l’entreprise ne respecte pas cette obligation.