Mon compte Devenir membre Newsletters

Sur fond de crise automobile, la location longue durée s'en sort plutôt bien

Publié le par

Régulièrement, le Syndicat national des loueurs de véhicules en longue durée (SNLVLD) fait le point sur le marché automobile en France. À l'issue du deuxième trimestre 2012, le syndicat constate une évolution positive de la LLD sur un marché global toujours aussi moribond.

Sur fond de crise automobile, la location longue durée s'en sort plutôt bien

En observant les chiffres bruts, la situation du marché automobile en France n’est guère réjouissante. 1 025 421 immatriculations de VP neufs sur les six premiers mois, soit une baisse de 14,8%, comparé à 2011 ; 207 266 immatriculations en VU neufs (<5t.), soit une baisse de 7,6% ; et 399 207 immatriculations de VP entreprises représentant une baisse de 4,5%.
En revanche, la LLD au sein du marché auto au deuxième trimestre 2012 reste positive, puisque 216 233 mises à la route LLD ont été enregistrées, soit un gain de 3,1%. Dans la répartition des immatriculations neuves VP sur les six premiers mois 2012, la LLD entreprises représente 19% (54% pour les particuliers, la LCD 13%). Le parc LLD a gagné 1,5%, soit un parc total de 1 166 517 véhicules à la fin du 2e trimestre 2012. En matière de perspective, le syndicat estime que le chiffre pourrait évoluer à 2,5% à la fin de l’année.
Par ailleurs, le SNLVLD a fait le point sur la situation du bonus écologique, qui a évolué au 1er août 2012. Pour les motorisations hybrides rejetant moins de 110 gr de CO2 au kilomètre, le bonus passe à 4 000€ (contre 2 000€ auparavant). Par ailleurs, désormais, les personnes morales et les administrations de l'État peuvent bénéficier du bonus écologique, quelle que soit la motorisation du véhicule (hybride ou non) pour les véhicules acquis ou pris en location depuis le 1er août.