Mon compte Devenir membre Newsletters

Sodexo livre les écoliers marseillais avec 26 camions propres

Publié le par

En charge de la restauration scolaire à Marseille, Sodexo introduit une flotte de véhicules propres pour livrer leurs repas à 50 000 écoliers marseillais. Un investissement conséquent car le modèle de véhicule retenu représente un coût unitaire de 10 % supérieur à celui d'un camion traditionnel.

Sodexo livre les écoliers marseillais avec 26 camions propres

En charge de la restauration scolaire à Marseille, Sodexo introduit une flotte de véhicules propres pour livrer leurs repas à 50 000 écoliers marseillais. Un investissement conséquent car le modèle de véhicule retenu représente un coût unitaire de 10 % supérieur à celui d’un camion traditionnel.

En 2010 déjà, Sodexo, en collaboration avec la ville de Marseille, avait mis en circulation le tout premier véhicule électrique dans le domaine de la restauration scolaire. Aujourd'hui, l'expérimentation se poursuit puisqu'en janvier 2012, le spécialiste de la restauration a décidé de remplacer intégralement sa flotte de livraison des repas par des véhicules respectueux de l’environnement.

Ainsi, conformément à l’engagement pris auprès de la ville de Marseille, Sodexo a remplacé la totalité de sa flotte de véhicules de livraison par 26 nouveaux camions respectant la norme EEV (Enhanced Environnentally Vehicles), la plus stricte en ce qui concerne les émissions de gaz polluants. Une initiative d’autant plus essentielle que ces véhicules circulent au cœur de la ville, d’école en école.
Ces 3,5 tonnes d’apparence “classique” fonctionnent en réalité avec de nombreuses innovations qui permettent une réduction du bruit, de la consommation et des émissions polluantes : – 40 % d’oxydes d’azote, – 30 % d’hydrocarbures imbrûlés, – 84 % de particules et près de 90 % de fumée en moins.

Une technique embarquée de pointe

D’autre part, ces véhicules sont équipés d’un nouveau système de traçabilité garantissant la qualité et la sécurité : il mesure en temps réel la température à cœur des produits transportés. En cas de souci, une alerte est transmise au conducteur et à la cuisine centrale. Équipés d’un GPS indiquant automatiquement leur position, les camions sont aussi facilement localisables.

Une démarche développement durable

Depuis septembre 2011, de nouvelles mesures fortes ont été engagées pour la protection de l’environnement. La cuisine centrale a fait le choix d’un approvisionnement de proximité, grâce à de nombreux partenariat avec des producteurs locaux de fruits et légumes : 25 % de ses recettes sont réalisées à base de produits issus de circuits courts (région PACA, Gard et Corse) dans le respect de la saisonnalité. Idem pour les produits bio qui représentent 30 % de ses recettes, de façon à proposer « tous les jours, du bio à la cantine », d’origine France exclusivement et de préférence locale.

La cuisine centrale s’est également engagée depuis plusieurs années dans le tri et le recyclage de ses déchets, aujourd’hui retraités dans leur quasi-totalité, avec, comme innovation cette année, des barquettes d’emballage dorénavant sans colorant (objectif 15 tonnes de barquettes recyclées en 2012).

Enfin, la cuisine s’est aussi équipée d’un bac de rétention des hydrocarbures et a changé le bac à graisses pour assainir l’eau de pluie et l’eau de lavage qu’elle récupère, et ainsi éviter de déverser les éléments nocifs dans la nature.