Mon compte Devenir membre Newsletters

Prévision de croissance sur le marché automobile selon PwC

Publié le par

une croissance de plus de 8 % est attendue fin 2012 sur le marché mondial automobile, poussée par la production des pays émergents. En Europe, le marché s'affirme comme un marché de renouvellement mais la réglementation environnementale devrait modifier cette tendance.

Repartition régionale des contributions à la croissance du marché automobile

Repartition régionale des contributions à la croissance du marché automobile

Le cabinet d’audit et de conseil PwC prévoit que la croissance de la production mondiale d'automobile atteindra plus de 8% entre 2011 et 2012. Cette croissance se caractérise par l'avènement des équipementiers issus des pays émergents, Chine en tête, qui devraient parvenir au rang de premiers producteurs d’automobiles dans le monde. Gérard Morin, associé PwC responsable du secteur automobile en France, souligne : « Pour la première fois dans l’histoire, le nombre de véhicules produits par les marchés émergents en 2011 sera plus important que le nombre de véhicules produits par les marchés matures. Près de 57% de la croissance de la production mondiale entre 2010 et 2017 proviendront de l’Asie-Pacifique, dont 38,6% de la Chine, sans entraîner pour autant de perturbations majeures dans le Top 15 des constructeurs mondiaux ».

La production française peine à s'exporter

Quant au marché européen s’affirme comme un marché de renouvellement. « L’Europe confirme pour sa part son statut de marché de renouvellement pour la vente de véhicules légers. Après trois années soutenues par la prime à la casse, les ventes en France et en Allemagne retrouvent leur niveau d’avant crise », explique Gérard Morin. Sur le plan national, les équipementiers français peinent à s'imposer sur les marchés internationaux. Selon PwC, ils seraient sont sous-représentés au niveau international avec seulement un groupe dans le Top 10 et quatre dans le Top 50 du classement Automotive News. Ces équipementiers ont néanmoins réussi à se placer sur des marchés à fort potentiel, à diversifier leur portefeuille clients et à enrichir leur offre vers des produits à forte valeur ajoutée. Cette évolution devrait se poursuivre.

La R&D à l'heure environnementale

Enfin, la tendance aux véhicules propres prend de l'ampleur. L’entrée en vigueur de la réglementation environnementale européenne début 2012 accélère la course à la performance environnementale et l'optimisation des moteurs à combustion. « A l’approche de la mise en application de normes strictes imposées par les autorités en matière d’émission de CO2 , le secteur automobile a parfaitement pris conscience du défi environnemental, en améliorant d’une part les performances du moteur à combustion et en redoublant d’effort en matière de R&D, notamment via le développement des véhicules hybrides et électriques. Ces derniers représenteront pour PwC respectivement 4,1% et 1,0% de la production de véhicules légers en 2017», selon François Jaumain, Associé PwC.